Récit d’une Urbaine « from Montréal » en Camping Épicurien au Château Frontenac #FoodCampQC 2014

J’ai littéralement campé dans la ville de Québec, parcouru les rues de la Haute et la Basse-Ville, afin d’avoir un avantage stratégique lors de ce rendez-vous exceptionnel au Château Frontenac, pour les passionnés de cuisine. L’an dernier, j’avais découvert ce fabuleux événement de camping gastronomique au fil des gazouillis et clichés « instagramiques ». #UnBrinDeJalousie

Ainsi, je voulais être assise dans la première rangée, avec mon téléphone pour gazouiller (publier des tweets), mon iPad pour suivre le fil Twitter, afin de partager mon enthousiasme lors de cette fabuleuse journée. Accompagnée de mon petit carnet, j’ai pris des notes car une #OldFashionedGirl,  je suis! #Mission Accomplie.

Une urbaine au FoodCamp

Le leitmotiv du Food Camp Québec : Apprendre, Partager, Manger.

C’est exactement ce qui arriva durant cette longue journée de 10 heures, avec 10 chefs, 500 personnes et 5000 bouchées à déguster!

Existe-t-il une appellation contrôlée pour définir tout ce beau monde? Foodie, gastronome, ménagère, épicurien, foodista, curieux, artisan, chef… Difficile de trouver un terme unique pour définir les 400 authentiques passionnés de cuisine tout azimut de la 3e édition du Food Camp Québec.

Voyez donc comment on fait du camping gastronomique! Découvrez mes tableaux instantanés et surréalistes, inspirés par les tattos de Martin Juneau #Kandinski

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour voir des magnifiques photos, je vous invite aussi à consulter le délicieux billet de Champagne & Brunelle.

Les chefs du Food Camps Québec

Baptiste Peupion
Un parisien venu se réapproprier le Château Frontenac pour le rendre accessible au public.  Celui qui a oeuvré pour le chef Alain Ducasse mise sur les artisans locaux pour mettre en valeurs les produits du terroir. D’entrée de jeu, il a émis un avertissement : si ce truc sonne, c’est que je dois partir car nous attendons un enfant. Être de garde pour un heureux événement 😉

Chef Baptiste Peupion a exécuté un beignet frit de pâte feuilletée, farcie de crème chocolatée et délicate pipette remplie de savoureux smoothies framboises et litchi. L’ajout de fraises des champs cueillies à la main souligne le respect des produits d’ici.

Pipette de coulis et beignet

Moment surréel : Un chef qui affirme d’entrée de jeu « Je vais essayé de me souvenir comment cuisiner… »

Stéphane Roth
C’est l’homme aux multiples diamants, le chef du Patriarche, un des 6 restaurant au Canada avec 5 diamants. #Privilège

Il a proposé une recette complexe et ludique: Une sucette de fromage Hercule de Charlevoix, camouflé dans une mousse de volaille, recouvert d’un velouté de cassis. Une bille de bois à la base servait à retenir la boule.

Les écrans géants ont permis de voir la composition finale de ce plat sophistiqué. Le coefficient de difficulté de cette création a été estimé à 13 ou 14 sur 10 selon Francis Laplante, l’instigateur du projet de camping épicurien. Il n’y a que des grands chefs, comme Stéphane Roth pour nous rassurer que cette recette est accessible.

Philipe Roth

Tout comme Le TourneBroche, un concept de rôtisserie pour faire vivre une expérience un tantinet gastronomique à nos enfants.

Moment surréel : On ne s’improvise pas « extracteur de diamants gastronomiques »! Le chef du Partriarche nous l’a démontré.

Patrice Demers :
L’art de reconstruire la présentation des desserts… pour associer les goûts et créer une explosion de saveurs.  Voilà la réflexion de Patrice Demers qui a reçu un accueil de Rock Star des délices sucrés.  Exit l’étalement culinaire. Pourquoi se priver du goût d’un sorbet aux framboises avec un délicieux chou à la crème, alors que chaque élément se retrouve d’un bout à l’autre de l’assiette.

Oui c’est la folie des choux et des éclairs à Paris, Patrice nous le confirme. Et pas n’importe quel choux, des frais du jour et farcis à la commande.  Question de respecter le produit et amplifier l’expérience gustative des clients.

Nous avons eu droit à un chou farci à la crème chocolaté, chantilly au caramel à la fleur de sel  et croustillant pralinés. #ExplosionDeSaveur Ah si les tweets en Odorama pouvaient exister, j’aurai pu partager l’ambiance arômatique du Caramel préparé durant le FoodCamp.

Patrice Demers a préparé un dessert disponible à sa boutique Patrice Pâtissier : Lemon curd à la camomille, Fluide de miel menthe tilleul de Saint Anicet, branche de fenouil confit, suprême de Pamplemousses frais et écorce de pamplemousses confits. Une touche finale avec des meringues dans un petit sac « on the side » pour laisser le bonheur d’assembler ce dessert à la maison et profiter d’une explosion de saveurs.

Tout est utile dans le fenouil nous a dit Patrice qui a le souci d’utiliser les produits de A à Z : La foodista Héloïse Leclerc et moi nous en avons reparlé avec passion. Un belle démarche pour notre petite planète.

Moments surréels :
La dame qui a réussi toutes les recettes de Patrice Demers, à l’exception des macarons… en action pour demander des conseils bien mérités.

Défi #PatriceDemers

Ma rencontre improvisée avec Claude Beausoleil et Patrice Demers, les complices de l’époque du restaurant Les chèvres… et le chou! Claude Beausoleil, un homme d’une importance capitale dans la neo-gastronomie du Québec, que j’ai découvert grâce à Daniel Pinard.  « Vous avez une bonne mémoire! » m’a t’il dit gentiment.

Clause Beausoleil et Patrice Demers

Martin Juneau.
Un tableau surréaliste sous mes yeux fascinés par les tattos de Martin Juneau, digne de . Après une présentation des Prix Juneau, concept de dénicher cette été les meilleures recettes à travers le Québec: Du paté chinois au shortcake aux fraises.  Martin Juneau a fait un témoignage sur les aléas du métier de chef restaurateur avec une question existentielle. Pourquoi les gens ne veulent pas explorer de nouvelles saveurs en allant au resto le dimanche matin? Les « gens » réclament juste des œufs bénédictines, des « béné » pour les intimes du Food Camp 2014.

Ben, voilà des « béné » efficacement préparé par Martin Juneau: Oeufs pochés sans souscis, cuits en coquille à 64° F pendant 45 minutes. Ça laisse du temps pour faire des muffins anglais maison de son complice Louis-Philippe Breton

Le climax de la présentation: Sauce hollandaise au blender, une recette hautement « tweetable » qui se résume en 140 caractères: 1 livre de beurre, 6 ou 8 jaunes d’oeufs, jus de citron, prête en 3 minutes!

martin juneau et blender

Moment surréel: Francis Laplante: « Le cognac Remy Martin, c’est à l’oeil? » Martin Juneau: Non c’est au goût!

Les artisans du Pied Bleu: Louis et Fabrice
Un porcelet sur la table de la ferme Turlo artisan du Clocher Penché, pour une démonstration hors du commun: Faire boucherie! Louis Bouchard avec la complicité de Fabrice a décliné toutes les recettes de charcuterie possible: Saucisses, cretons, bacon, jambon persillé, filet de porc au fumoir, porchetta.

Une véritable leçon d’anatomie du porcelet.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le secret du boudin du restaurant du Pied Bleu a aussi révélé: Classiquement, du boudin c’est 1/3 de sang, 1/3 de gras, 1/3 d’oignons.  Après de nombreuses essais par la femme de Louis Thania et Fabrice, le boudin c’est 4 fois plus de sang, 2 fois plus de crème… pis du paprika fumé et des feuilles de Laurier… Pis ben de l’amour!

Moment surréel: « Je me demande si je suis capable de faire un chien en saucisses? » demande Louis Bouchard

Saucisses pieds bleus

Jérôme Ferrer et Marie-Chantal Lepage

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Jérôme a fait un rituel autochtone: La boucanerie pour du saumon, fumé au bois d’érable ou de pommier.  Le feu a même pogné au Château.

Au feu ! Ils sont en feu ! #FoodCampQC copeaux de bois d’érable et de pommier pour un gravlax
BlC4cpfCMAEzTSt.jpg_large
Crédit photo: Stéphane Giguère@popinet

Puis le chef du Groupe Europea nous a révélé le secret du fromage à griller type halloumi. 1 litre de lait 3,25% et 6 cuillers de vinaigre blanc porté à ébullition.  Puis égoutter et presser dans un coton fromage.  Un fromage à conserver plusieurs jours dans de l’huile aromatisée aux épices.

Marie-Chantal Lepage, la complice de Jérôme Ferrer dès son arrivée au Québec, nous a servi un gravlax de morue charbonnière, au gin ungava et thé du Labrador, purée de pois chiche et une mousse de pois verts.  « Le goût du pois vert, ça s’acquiert à force de côtoyer des Français! »

Moment surréel : L’ego-portrait de Jérôme Ferrer et Marie-Chantal Lepage

@JFerrer_Europea   Jérôme Ferrer

#SelfieFoodCampQC retweetez pour gagner notre carte cadeau de 1000$ ! Merci à tous @foodcampqc bonne chance!

BlDD2vRIUAEFUnw.jpg_large

Stéphane Modat
Le chef du Château Frontenac nous a servis des pétoncles à l’émulsion d’orange brûlée et au cèdre de son voisin, une gélatine de coitreau. D,un simple coup d’oeil, je savais que les papilles de Dominique @Tastevino_ étaient interpellés par cette astuce amplifiant le goût de l’orange.

St JAcques Stéphane Modat

Moment surréel: Mon brin de jasette avec le chef extra Stéphane Modat autour de la crème brûlée aux saveurs inspirées par le parfum Coco Mademoiselle #CocoChanel

Anne Desjardins
Une grande ambassadrice des artisans culinaires québécois, Anne Desjardins a réalisé une recette riche en saveur: Couscous de chou-fleur, pleurotes marinées à la moutarde-gingembre, fetas de brebis et gelée de citron. Cette dame a un réel respect des produits, comme le témoigne la présence de Danielle Ricard des Champignons Charlevoix.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Moment surréel: Le croûton réinventé sous son chou-fleur, une recette rassembleuse et accessible grâce à la boulangerie Ace. Les gens ont vraiment appréciés!

Danny Saint-Pierre
L’incroyable Danny a terminé la journée avec ces légumes endimanchés.  On peut préparer des plats savoureux avec des ingrédients disponibles dans une épicerie moyenne, où il est impossible de dénicher des brocolis du Nebraska!, dit-il!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Danny a aussi fait un pesto de Tournesol « Tsé la grosse fleur épeurante qui suit le soleil! » et une salade de betterave en robe des champs, cuit sur du sel, ben ordinaire, « Ça pourrait être des betteraves dans l’alu, sur du sel à « driveway ».

Cet adorable « verbomoteur » de la cuisine a aussi révélé le secret de la ricotta maison avec le bas résille de l’Antiquité (lire le coton fromage).

Le food camp s’est terminé avec les joyeuses répliques  de Danny Saint-Pierre « Au lieu de se coucher sur le côté et se laisser mourir, ajouter du citron pour donner du Zip à l’expérience. » ou « Si vous salez en cabochon »

Moment surréel: La prestation de Danny et ses ludiques propos

Mes moments surréels

Jaser avec le chef Stéphane Modat au sujet de crème brûlée aux arômes de Coco Mademoiselle de Chanel que j’ai réalisé un jour lors de mon projet #AtelierDanielVézina

.creme brule

Lorsque j’ai constaté que j’étais en 5e position pour les gazouillis originaux #FoodCampQc  Impressionnée, je suis!

Gazouillis orginaux

Divulgation
Les frais de séjour de ce food-camping ont été entièrement assumé par moi-même. Mes « zinfins » de 6 et 9 ans ont été gardés bénévolement par Homme#1 connu son le pseudonyme de Papa#1. La formidable équie du FoodCamp Qc m’a donné l’accès au Salon rose, lieu pour recharger les appareils énergivore mais ô combien utile pour gazouiller. Un lieu pour avoir le bonheur de discuter avec d’authentiques foodies et artisans de l’art culinaire.  J’ai reçcu plus de 2 kg de produits locaux (incluant les six pots de La pincée que j’ai adopté), ce qui a contribué à augmenter le poids de mon sac à dos, transformé mes périples de la haute àa la basse-ville en véritables séance de « Military BootCamp », réduire le temps passé à dénicher de bons produits et prolonger le bonheur de cuisiner.

Mon corps, mon esprit, mes amours sont à Montréal, mais une partie de mon Corazón est remplie de l’amour pour Québec.

5 Commentaires

  1. Merci pour ce bel article !

    Juste un petit détail : Le chef du Patriarche se nomme Stéphane Roth et non pas Philippe

    • Merci Stéphanie pour le compliment et ce commentaire (confusion entre un auteur et un grand chef). Merci et Bravo pour #FoodCampQc!

  2. Ping : Crème brulée Hommage à Chanel Coco Mademoiselle. Projet #15 Atelier Daniel Vézina | Mission Cuisine Urbaine

  3. Ping : Rencontre magique au bistro ludique Le pied bleu #FoodCampQc | Mission Cuisine Urbaine

  4. Ping : The Breakfast Club ou Bénédictine simplissisme de Martin Juneau | Mission Cuisine Urbaine

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :