Quand une « Fashionista » recommande des livres de cuisine…

J’adore la littérature culinaire et porter des robes de stylistes québécoises.  Au marché de Noël des Designers de mode de la Grover, j’ai eu l’idée de conjuguer ces deux univers pour vous présenter mes trouvailles.

Voici donc mes cinq découvertes côté cuisine et mes tenues favorites de Métamorphose, Kollontaï,  Créations Encore et Cherry Bobin.

Minestrone et soupe du Monastère, Éditions Marabout

Ce recueil est une réédition de l’ouvrage, paru en 1996, du frère Victor-Antoine D’Avila Latourette de Notre-Dame de la Résurrection, dans la région de New York.  N’ayez crainte, il ne s’agit pas d’insipides recettes de soupes au chou et au caillou… À titre d’exemple, la Minestrone Monastico contient une bonne dose de vin blanc! Ce recueil regorge de savoureux potages aux accents internationaux.  Allant de la Caldo Gallego, une soupe au pois chiches et chorizo jusqu’à la raffinée soupe danoise aux oignons et Champagne, ce livre est une incursion dans le monde des saveurs à partager au gré des saisons.

Barbecue. Cuisiner c’est allumer un feu. Éditions La Presse 

 Mon coup de coeur estival est définitivement le livre Barbecue des gars de Pas d’Cochons dans mon Salon.  Les astuces des pros, Julien Hébert-Bouchard, Samuel Pinard et Jean-Sébastien Thomas sont dévoilés pour cuisiner en plein et rehausser les saveurs avec des « Rubs » originaux et des techniques infaillibles. La bavette El Paso et la laitue Boston grillée à la crème acidulée ont faits fureur l’été dernier.

25 verbes pour apprendre à cuisiner et autant de recettes pour épater la galerie. Éditions de l’Homme

Ce précieux recueil  est une balade dans l’univers des petits gestes indispensables de la cuisine française.  J’ai d’ailleurs consacré un billet complet au sujet de cet élégant grimoire du chef Stelio Perombelon. Pour mon prochain projet culinaire, j’ai adopté ce livre, avec les mots-clic #StelioEtSesVerbes #25VerbesPourCuisiner

Donna Hay. Les nouveaux Classiques. Éditions Marabout.

Une collection de recettes incontournables avec une touche de modernité  Que dire de plus!  Il s’agit des 300 meilleurs recettes de Donna Hay, cette australienne qui revisite les classiques de façon si unique.  Un livre encyclopédique avec des images divines et inspirantes, propices au ressourcement.

 Noma. Le temps et l’espace dans la cuisine nordique. Édition Phaidon   

Le chef cuisinier René Redzepi propose une des meilleures tables au monde à Copenhague.  L’origine du « NoMa » provient de la conjuguaison No « Nordisk » et Ma « Mad » signifiant Cuisine en danois.  Ce bouquin est littéralement en symbiose avec la nature avec des portraits multiples de producteurs de la scandinavie.  Les photographies époustouflantes permettent des balades gourmandes en territoire nordique: Suède, Norvège, Islande, Danemark, Groenland, Finlande. Du grand art pour de la cuisine de haute voltige.

Merci aux créatrices de si beaux vêtements « fait au Québec »

Métamorphose et Créations Encore (Chandail Polka, Jupe Miss Desjobert et tunique pour les soupes du Monastère et le livre Barbecue)

Kollontaï (Robe Aurora, accompagnant le livre NoMa et la robe Robe Audrey pour les 25 verbes en cuisine)

Cherry Bobbin (Robe Boléro  pour le livre de Donna Hay)

%d blogueurs aiment cette page :