La cuisine réfléchie de Daniel Vézina: Recycler, Réutiliser, Conserver

Il y a une dizaine de jours déjà, j’ai adopté le nouveau livre du chef Daniel Vézina “La cuisine réfléchie:  Bien manger sans gaspiller, Recycler, Réutiliser, Conserver.”  La trilogie autour de l’Atelier de Daniel Vézina, amorcée avec les techniques pour apprendre à cuisiner avec plaisir, puis “Des classiques préférés du chef du Laurie Raphaël”, dont j’ai réalisé 98% des recettes lors du projet #AtelierDanielVézina, se termine avec “La Cuisine Réfléchie” un livre dont le concept donne matière à réflexions, afin de faire de grands gestes pour notre petite planète bleue.

Avant même de lire le passage de l’avant-propos “J’aimerai vous encourager à vous faire confiance et à suivre votre instinct en cuisinant.”, j’avais déjà planifié de cuisiner à partir des aliments du marché d’automne de Val-David et de ce que j’avais sous la main dans le garde-manger.

20151010_150749 ca

Ainsi dès que j’ai feuilleté “La cuisine réfléchie”, j’ai trouvé des éléments d’une “To Do List” culinaire de confectionner un Corn bread pour accompagner un chili con carne gratiné avec un oeuf poché comme au CBD Provisions, une bonne adresse de Dallas, cette grande ville du Texas.

20151008_110931_HDR

Vue sur la cathédrale Saint-Jude, Dallas à partir du restaurant Américano, voisin du CBD Provisions et de l’Hôtel The Joule.

Ainsi j’avais sous les yeux une recette de Pain de maïs et Jalapeno (un ingrédient fétiche toujours présent dans mon congélo, car les petits piments poussent aisément sur les toits des fermes Lufa) et un chili con carne comportant du boeuf haché, de l’échine de porc et une audacieuse et savoureuse concoction de bière noire et piments séchés (Ancho, Chipotle, Passila).  C’est avec joie que j’ai découvert un marchand de maïs en plein cœur de l’automne pour réaliser mon projet “comme au pays de JR Ewing, Dallas”.  J’ai pu concocté une guacamole et une crème de maïs, dont le bouillon de maïs fait avec les feuilles et la barbe de maïs, rehausse le goût.  Un petit pot de bouillon de maïs est au congélo.  pour la réalisation ultérieure d’une chaudrée de palourdes.

20151012_162510_HDR-2

La présentation des recettes du livre La cuisine réfléchie se fait au gré de différents thèmes: Ce qu’on jette systématiquement, recycler au lieu de jeter, penser à réutiliser, festoyer sans gaspiller, profiter du temps des récoltes.  Il n’y a pas de sections traditionnelles comme “entrées, plats, desserts”, car les recettes s’articulent souvent autour d’un ingrédient de base pour apprendre à en soutirer le maximum et freiner le gaspillage alimentaire.   Le concept de changer sa perception des restants, devenant des surplus de table selon Daniel Vézina, est une pierre angulaire de son sixième livre de cuisine.  La cuisine réfléchie est un livre qui invite les gens à planifier et concocter des plats simples comme un hachis parmentier au surplus de bœuf bourguignon ou réaliser des fantaisies comme un tempura de bûche de Noël ou le célèbre parfait de foies de volailles à la façon de Serge Bruyère.

La Cuisine réfléchie par Daniel Vézina est en quelque sorte un clin d’œil à la Cuisine raisonnée, un livre conçue pour les élèves des écoles ménagères tenues par la Congrégation de Notre-Dame, et qui est devenu un classique incontournable de la cuisine québécoise traditionnelle.  Le nouveau livre de Daniel Vézina a vraiment le potentiel de devenir un classique pour les générations actuelles et futures.  Car le chef du Laurie Raphaël mentionne en avant-propos:  “J’espère que ce livre deviendra un outil de référence, l’étincelle qui vous donnera envie de maximiser vos achats…”

Cuisine raisonnée et réfléchie

D’ici là, je vous conseille d’adopter et surtout de planifier cuisiner plusieurs plats pour le bonheur de vos proches, voire à vous donner le défi de réaliser toutes les recettes digne de la nouvelle cuisine québécoise,à la fois ancrée dans la tradition et portée par l’éclectisme réputé du chef Daniel Vézina.

Ma grande fille #1 a choisi de faire elle-même les biscuits géants aux brisures de chocolat avec des pépites expirées de quelques semaines: Meilleur avant, pas pire après!

20151018_090320

Cette recette de biscuits, ultra moelleux au centre, est probablement la réponse à la requête insolite de Georges W Bush lors du Sommet des Amériques, une anecdote relatée lors de l’émission Les chefs.

20151018_093116

Voilà grâce à la Cuisine réfléchie: Bien manger, sans gaspiller de Daniel Vézina, notre petite  famille est à nouveau sur le chemin de la créativité culinaire.

20151017_164547

Comme le dit si bien Daniel Vézina: “La gourmandise est le moteur de la créativité.

%d blogueurs aiment cette page :