Bavette de boeuf au cari vert thaï et lait de coco

À quel moment précis, peut-on parler de la création d’une nouvelle recette?  Peut-on assister à la naissance d’une recette, qui résulte d’un assemblage des ingrédients de base de la cuisine vietnamienne, comme ceux qui composent la sauce nuoc cham, de l’ajout d’une généreuse portion de pâte de cari verte thaïlandaise et de lait de coco pour équilibrer les saveurs?

Loin de moi, l’idée de me qualifier de créatrice culinaire.  Hors, je n’arrive pas à savoir par quel hasard, j’ai combiné du de la sauce soya, de la sauce poisson, du jus de lime, du gingembre, de lait de coco et surtout de la pâte de cari verte thaïlandaise, afin de faire mariner une pièce de bavette de bœuf (cette pièce économique est connu sous le nom de steak de flanc).

20160503_091505 ok

 

Intuitivement, j’ai suivi les trucs de Ricardo pour faire attendrir une viande plutôt coriace comme la bavette, avec une marinade à base des éléments acides, gras, et aromatiques.  Ricardo suggère tous les ingrédients de ma modeste recette.

  • Le premier doit être un élément acide. C’est lui qui attendrit la viande. Ce peut être du jus d’agrumes, du vinaigre, de la moutarde ou du yogourt.
  • Le second doit être un élément gras, puisque la saveur est véhiculée par les molécules de gras. Ce peut être de l’huile, du beurre ou du lait de coco
  • Le troisième est le groupe des aromates: herbes, épices, sauce piquante, sauce soja. C’est le groupe qui donne de la saveur à nos aliments.

Je partage le fruit de cette improvisation culinaire, en révélant la combinaison des ingrédients composant cette salade-repas.  L’utilisation d’une abondante quantité de légumes colorés est un must. Dès que les radis frais sont disponibles, je pense à faire cette recette délicieuse, annonciatrice de la saison maraîchère.

  • Astuce: Pour cette recette, une petite quantité de lait de coco suffit. Le reste du lait de coco se congèle à merveille.  Avec un entonnoir, je remplis des sacs en plastique pour la congélation des glaçons, comme les sacs ISIGA de Ikea.  Pour une utilisation ultérieure, il suffit de prendre environ 4 à 5 cubes de lait de coco congelé (environ 60 mL) et laisser décongeler avant usage.  Lorsque le temps vient à manquer (Ah les matins où on est pressé, pressé, pressé), il est possible de faire fondre les cubes de lait de coco dans un petit chaudron à feu doux et  laisser refroidir avant de l’utiliser pour faire mariner la bavette de bœuf.

20160503_094600

  • 500 g de bavette de bœuf ou d’onglet
  • 60 mL Lait de coco
  • 60 mL Sauce soya
  • 60 mL Sauce Poisson
  • 60 mL d’eau
  • Jus de 2 ou 3 limes, pour obtenir 30 mL
  • 5 mL de Pâte de cari vert
  • Environ 5 mL de gingembre frais, émincé

Combiner les ingrédients de la marinade et diviser en deux. Dans un plat en verre ou dans un sac à fermeture hermétique, mettre la moitié de la marinade et déposer les bavettes. Couvrir le plat ou refermer le sac et réfrigérer pendant un minimum de 2 à 3 heures, jusqu’à 12 heures.

Le reste de la marinade peut servir de vinaigrette pour accompagner la salade de légumes.

Combiner une avalanche de légumes à votre guise.

    • Radis finement tranché
    • Ruban de carottes fait avec un économe ou une mandoline
    • Concombre en tranches
    • Bulbe de fenouil émincé
    • Feuille de coriandre
    • Shitakes tranchés, revenus dans un peu d’huile
    • Brocoli blanchi

20160503_091505

Préchauffer le barbecue à puissance élevée. Huiler la grille. Retirer la viande de la marinade. L’assécher à l’aide de papier absorbant. Griller la bavette environ 1 à 2 minutes de chaque côté. Réduire le feu à puissance moyenne et poursuivre la cuisson environ 3 à 5  minutes de chaque côté (selon l’épaisseur). Il est possible de faire une cuisson indirecte lorsque la bavette est d’une épaisseur de plus de 3 cm.

À la fin de la cuisson, transférer la pièce de boeuf sur une assiette et la couvrir d’une feuille de papier d’aluminium munie de petites entailles.  Laisser reposer environ 5 minutes. Ceci permet aux fibres de se détendre et le sang peut ainsi mieux se répartir à travers la chair et obtenir une cuisson uniforme de la pièce de viande.

Couper la viande en tranches fines dans le sens contraire des fibres de la viande. servir avec les légumes crus et la marinade réservée en guise de vinaigrette.

%d blogueurs aiment cette page :