Blinis, Gravlax et cie

Les hors d’œuvres chics, quoi de mieux pour recevoir les amis, la famille.  Cette année, j’ai participé au sympathique Samedi de Noël de l’Atelier Kollontaï en préparant quelques bouchées apéritives.  C’est un beau défi que de puiser dans mon répertoire pour partager mes recettes coup de cœur.

fashoinista kollantai
Chic à souhait pour concocter des bouchées apéritives, voilà une belle mission! Tunique Dorian et chandail Johanne

Une opportunité de conjuguer mes deux passions, la cuisine et la promotion des vêtements de designer québécois.  Un grand merci à France, Gabrielle et Claudia qui m’accueillie dans l’atelier pour préparer mes recettes préférées, comme les variations autour du Cheez Whizz « maison ».

FB_IMG_1513726056400
Un livre totalement inspirant, celui de Stéphane Gadbois, Histoires de bouffe.

Quand une Fashionista partage ses astuces de Foodista!

20171209_140831

Blinis de Josée Di Stasio

Les blinis, ce sont de délicates petites crêpes, faite à base de babeurre (un ingrédient essentiel à mon avis  Nul besoin d’avoir des blinis de taille uniforme pour avoir du succès.  C’est la beauté de la diversité et du lâcher prise! Ce simple truc permet d’encourager quiconque à se lancer dans l’aventure.  Il y a quelques années, j’avais vraiment des craintes à préparer ces délicates amuses-bouches.

Screenshot_2017-12-19-21-02-13-1.png

La recette du petit carnet rouge de Josée Di Stasio permet d’obtenir 48 petits blinis.  Ces petites crêpes, facile à réaliser, peuvent être préparées d’avance et congelées.  Il suffit de mettre avec une feuille de papier parchemin entre chaque rangée. Les blinis gardent leur forme et restent parfaitement moelleux une fois décongelés.  C’est une astuce précieuse lors de l’organisation d’un cocktail dînatoire.

  • 250 ml de farine blanche de blé ou de farine de sarrasin
  • 5 mL  de poudre à pâte
  • 1 mL de bicarbonate de soude
  • 1 mL de sel
  • 5 ml de sucre
  • 1 oeuf
  • 250 ml de babeurre à température ambiante ou à défaut,  une tasse de lait additionnée de 15 mL de jus de citron
  • 15 ml de beurre fondu, ni trop chaud, ni trop froid

Dans un bol, mélangez les ingrédients secs.  Ajoutez les ingrédients liquides et brasser avec une cuillère jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Laisser reposer la pâte 5 minutes.  Si le mélange est trop épais, vous pouvez le détendre avec un peu de babeurre au besoin (15-30 ml).

Chauffez une poêle antiadhésive (idéalement une crêpière) à température moyennement élevée. Beurrez généreusement et déposez la pâte avec une cuillère à crème glacée.  Vous devez faire cuire plusieurs blinis à la fois.  Avec le dos de la cuillère, arrondir les contours des blinis. Faire cuire jusqu’à ce que des bulles apparaissent à la surface. Retournez les blinis un à un et faites cuire jusqu’à ce que les blinis soient légèrement colorés des deux côtés.

Cuire ainsi toute la pâte en beurrant la poêle entre chaque étape.  Il est important de réduire le feu en cours d’opération, pour contrôler la température et éviter de les brûler.  Réservez dans une assiette.

Au moment du service, réchauffer au four 2 à 3 minutes à 300F  les blinis, préalablement décongelés au réfrigérateur pendant une heure ou deux.  Il est possible aussi de mettre les blinis pendant un  petit séjour dans le micro-ondes pendant 10-20 secondes, afin de  redonner la texture moelleuse souhaitée.

Tartinade :

Classiquement, il suffit de tartiner les blinis avec la crème sûre parfumé avec un peu de zeste de citron, pâte de wasabi.  Je vous propose d’essayer une garniture façon Stéphane Gadbois, auteur du livre primé au Gourmand Award International.

  • 100 mL de fromage à la crème
  • 30 mL de crème 15% champêtre
  • 15 mL d’huile fruitée
  • Sel et poivre

Garniture :

  • Tranche de saumon fumé ou de Gravlax
  • Oufs de poisson
  • Brin d’aneth, de ciboulette ou de jeunes pousses de radis
  • Gravlax

Gravlax houblonné du chef Olivier Godbout de La Planque Restaurant!

Toujours à la recherche d’idée géniale, la recette présenté lors de la sixième édition du  Food Camp de Québec en 2017 m’a réellement interpellé.  Sans même avoir la recette, plusieurs bénévoles en cuisine ont réalisé cette version du Gravlax.  La bière blanche apporte un bel équilibre entre le salé et le sucré.  Voici ma version sans avoir à utiliser une torche!

  • 500 g de Filet saumon Nouveau-Brunswick avec la peau et sans arrête
  • 250 g de Gros sel
  • 250 g de Cassonade
  • 4 Feuilles de Laurier
  • 4 à 5 branches d’aneth
  • 1 bouteille de Bière blanche (Boréale, Chambly, Charles-Henri)
  • Huile d’olive pour griller le saumon (optionnel)

Concasser les feuilles de Laurier. Mélanger le gros sel et la cassonade et étendre le mélange sur le saumon. Ajouter les branches d’aneth.   la bière blonde et couvrir le filet de saumon généreusement. Mettre au frigo à découvert pendant 12 heures. Après le temps d’attente, rincer à l’eau froide et bien assécher. Faire sécher au frigo à découvert pour un autre 24 heures additionnel. Ensuite, enduire d’huile d’olive et torcher à l’aide d’un petit chalumeau pour obtenir une belle coloration.

Saumon mariné ou un Gravlax sans alcool de Martin Juneau

Dans son premier livre de cuisine, la simplicité culinaire de Martin Juneau, il propose du saumon mariné à base d’herbes fraîches et d’ingrédients secs, sans une goutte d’alcool!  Le résultat est simple et savoureux!  Cette recette de saumon mariné est le parfait compagnon pour les blinis de Josée DiStasio, paru dans son incontournable Petit carnet Rouge.

saumon-et-livre-martin-juneau

  • Thym et aneth
  • 125 mL de gros sel
  • 80 mL de sucre
  • 30 mL de poivre noir en grains
  • 600 g saumon frais, avec la peau, sans arête
  • DSC01769

Préparer une marinade sèche, déposer le filet de saumon, côté peau sur une plaque à pâtisserie ou dans un plat en pyrex.  Répartir la marinade sèche sur le saumon et couvrir avec une pellicule plastique.   Mettre au réfrigérateur pour laisser cuire le saumon sous l’effet de la marinade pendant 24 h. Retirer la marinade et rincer doucement à l’eau froide la pièce de saumon.  Il est possible de laisser le saumon sécher à l’air libre, au réfrigérateur pendant une période de 24 heures supplémentaires, pour un résultat encore meilleur.  Au moment de servir, retirer la peau en faisant glisser la lame d’un couteau sous la chair.

blinis-et-saumon

Auteur : Lyne alias Urbaine

Je suis toujours à la recherche d'idées géniales pour ma famille de Fleurs de Macadam!