Le lancement inaugural de la pomme Ariane par la famille Boileau

Par un beau samedi d’automne, j’ai été invitée à découvrir une nouvelle variété de pommes dans un verger de la Montérégie. Quelle belle mission!

Une nouvelle pomme, avouez que c’est intrigant! À prime abord, je croyais qu’il s’agissait d’un cultivar ancien, de la renaissance d’une pomme ancestrale.  Non, pas du tout!

IMG_20181020_110415

La pomme Ariane est le résultat de plusieurs décennies de recherche et développement de l’INRA (Institut National de recherche Agronomique), à Angers en France.

Dans l’article de l’INRA, « Ariane, 60 années d’efforts pour la mise en orbite… d’une pomme. » la jolie histoire de cette pomme est révélée.  Le nom du cultivar réfère au vol inaugural de la fusée Ariane en 1979, l’année du premier croisement du pommier à l’origine d’une nouvelle sorte de pomme.  Le prénom Ariane contient les lettres de l’INRA, la première lettre d’Angers et la première lettre d’Environnement.

IMG_20181020_112733

De la France au Québec. Cultiver la pomme Ariane, résistante à la tavelure.

Lors de la visite, nous avons rapidement appris que Danny Boileau, pomiculteur de 4e génération a le projet de se démarquer en cultivant une nouvelle pomme sur les terres de son arrière-grand-père à Havelock, en Montérégie (tout près de la frontière américaine).  Il a choisi la pomme Ariane à la fois pour ses qualités gustatives indéniables, ses capacités de résister à la tavelure et son impact sur l’environnement.

IMG_20181020_110928
Danny Boileau devant les jeunes pommiers Ariane plantés en 2016 sur la terre de son arrière grand-père à Havelock en Montérégie.

La pomme Ariane en quelques mots

La pomme Ariane est récoltée tardivement à l’automne.  D’un beau rouge brillant, pailleté de jaune, la pomme Ariane de petite taille est acidulée, sucrée, juteuse et ultra-croquante. Au goût, la pomme Ariane évoque la pomme Empire et la Honey Crips.

00000PORTRAIT_00000_BURST20181020114132915
Un des atouts d’Ariane est la longue conservation jusqu’à sept mois au réfrigérateur.  Les saveurs ont même tendance à se bonifier avec le temps en devenant moins acide.  Cette pomme est ainsi parfaite pour déguster en collation et pour réaliser des desserts.
@myriambariltessier_IMG_8440_5472x3648_2018
Chloé Boileau, la jeune directrice du marketing mise sur un concept joyeux et distinctive. Voilà Ariane par Hapi! Crédit photo: Myriam Baril-Tessier

1943, la plus petite pomme du monde et le premier pas vers Ariane. 

 À l’Université d’Illinois aux États-Unis, le chercheur Hough a remarqué qu’une espèce de la famille des pommiers sauvages  originaire d’Asie centrale, Malus floribonda présentait d’étonnantes capacités de résistance à une maladie des arbres fruitiers, la tavelure. La tavelure est un champignon parasite qui altère les feuilles et brunit, durcit et fêle la surface les pommes.

Le hic, c’est que les pommes de Malus floribonda étaient minuscules, plus petites qu’une cerise et immangeables. Le croisement de Malus floribonda avec Rome Beauty, une variété de pommes commerciales, a été réalisé en 1943.

Les croisements successifs pendant plus de 30 ans ont permis le développement d’une trentaine d’ascendants à l’hybride X 6407, le nom de code de l’époque à la source de la pomme Ariane.  Parmi ses grands-parents,  on retrouve des variétés célèbres comme la Golden Delicious, la Starking Simpson, la Jonathan, la Florina, la Prima et bien sûr l’hybride initial porteur du gène qui confère la résistance à la tavelure.

1979 L’hybride X 6407 de l’INRA en France

En 1979, à l’Inra d’Angers, Yves Lespinasse a réalisé le croisement de l’hybride X 6407 qui possédait deux gènes de résistance à la tavelure. Le département français d’Anjou possède une longue tradition d’arboriculture fruitière datant du Moyen-Âge.

Au fil du XXe siècle, les chercheurs ont collecté, caractérisé, conservé et valorisé les variétés de pommiers.  Les arbres sont sélectionnés  en fonction de la qualité des fruits et leur productivité.

En effectuant des pollinisations contrôlées entre deux variétés aux caractéristiques complémentaires, il est ainsi possible d’obtenir une nouvelle variété. À partir de ce matériel végétal, les chercheurs réalisent des études génétiques pour créer de nouvelles variétés.

IMG_20181020_112941
Un verger moderne avec des arbres compacts et au port érigé pour produire des pommes Ariane au Québec dans le verger de la famille Boileau.  La cueillette est plus facile, l’ensoleillement maximal et la réduction du développement de moisissures par l’accumulation de pluie diminuée.

En somme, les pommiers en fleurs donnent des fruits contenant des graines. Ces dernières sont semées d’abord en serre, puis les arbustes sont transplantés à l’extérieur en plein champ.

Il n’y a pas de manipulations génétiques autres que le fait de polliniser des fleurs d’une variété avec le pollen de fleurs d’une autre variété et d’attendre que le fruit se créée. Les meilleurs spécimens sont retenus pour être croisés entre eux afin de créer des variétés encore meilleures.

20 ans d’essais en serre et en verger expérimental

Dans le cas d’Ariane, à partir des années 1980, la résistance aux maladies a été testée d’abord en serres grâce à des inoculations artificielles de la tavelure et de l’oïdium, un autre champignon, puis contrôlée dans les vergers expérimentaux de l’INRA. Les chercheurs continuent à sélectionner des fruits résistants aux maladies.  Pour améliorer ses qualités gustatives et visuelles, Yves Lespinasse, de l’INRA a croisé d’autres variétés telles que Jonathan, Prima, Golden Delicious.

picture_photo_cbbb2d

De 1987 à 2002, deux hybrides ont été retenus.  Après de nouveaux tests dans les années 1990, le meilleur hydride a permis la commercialisation d’Ariane en 2003. L’hybride X6407 a été inscrit au catalogue officiel sous le nom d’Ariane, reconnu comme une variété nouvelle et distincte en 2005.

Il aura fallu 60 années de travail, dont 24 uniquement sur Ariane pour qu’elle fasse son apparition au rayon fruits et légumes en France.

2009 Un québécois s’intéresse à la Pomme Ariane

L’arrière-petit-fils du fondateur et actuel directeur de la production au verger, Daniel Boileau s’est rendu à deux reprises en France pour étudier la faisabilité de cultiver la pomme Ariane selon les conditions climatiques au Québec.  Heureusement la variété Ariane poussait dans des endroits montagneux en France, avec des précipitations de neiges.

2016 L’arrivée des premiers pommiers Ariane en sol québécois

Les premiers pommiers Ariane ont été plantés à la ferme Boileau, une entreprise familiale existant depuis 1939.  Les activités sont réalisées par la 2e, 3e et 4e génération de cette famille unie.  Leur terrain de jeu comporte 180 acres, 4 vergers de plus de 80 000 arbres, avec un renouvellement de 6000 à 8000 arbres plantées à chaque année pour garantir un renouvellement.

FB_IMG_1540637785298
La famille Boileau capté par la photographe Myrian Baril-Tessier lors du lancement de la pomme Ariane.  Ils peuvent être très fiers de cette innovation.

2018 La commercialisation de la pomme Ariane par la famille Boileau

La troisième année de l’implantation des jeunes pommiers d’Ariane a porté fruit.  La récolte fructueuse venait de s’achever pour être commercialisé dans un IGA au moment du lancement.

Crédit Photo Myriam Baril-Tessier

Pour Danny Boileau, c’est une volonté de prendre un nouveau virage pour l’entreprise familiale, continuer à cultiver des variétés comme la McIntosh en mode conventionnel et expérimenter d’autres produits comme la pomme Ariane.  Un véritable modèle de production basé sur la technique de culture ayant un grand impact sur l’environnement, car la pomme Ariane nécessite une réduction de 70% de l’utilisation de fongicide pour éviter la tavelure.

La jeune relève de la famille Boileau poursuit la tradition de savoir-faire et développe ainsi des variétés de pommes inédites aux caractéristiques écologiques intéressantes.

20 octobre 2018: Le lancement médiatique de la pomme Ariane

Quoi de mieux qu’un accueil au verger de la ferme Boileau, avec de délicieux muffins aux pommes présenté par Laurence de l’agence Canide.  Crédit photo de gauche: Myriam Baril Tessier. Photo de droite. Mission Cuisine Urbaine.

 

00000IMG_00000_BURST20181020130806570_COVER

Un moment émouvant a été d’entendre la chanteuse Maude Audet, nominé au Gala de l’Adisq donné un concert en plein air.

IMG_20181020_121637
Des spectateurs attentifs: Danny Boileau et sa fillette.

La journée était parfaite pour cueillir des pommes dans les sacs Hapi- Plaisirs Fruitiers et surtout croquer dans des pommes ultra-géante Honey Crips directement dans le verger.

@myriambariltessier_IMG_8384_5472x3648_2018
Ma grande fille de 14 ans. Crédit photo Myriam Baril-Tessier

Merci à Anne-Marie Caron et la famille Boileau pour l’invitation à découvrir la pomme Ariane et savourer de délicieuses bouchées.

Pour en savoir plus sur la pomme Ariane disponible chez IGA pour l’instant!

Pour voir des nouvelles de Mission Cuisine Urbaine, je vous invite à me suivre sur Facebook ou Instagram ou vous abonner à mon blogue par courriel.

Auteur : Lyne P.

Je suis toujours à la recherche d'idées géniales pour ma famille de Fleurs de Macadam!

Un commentaire

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir

Les commentaires sont fermés.