Périple à Walt Disney World Orlando : sous la loupe d’une Foodista!

Un voyage à Disney est un incontournable pour bon nombre de famille.  Hors la foodista en moi voyait planer un nuage de « mal » bouffe à l’américaine pendant une semaine! #cauchemar #angoisse

Mon fils #1 disait d’ailleurs « One Disney »  quand il était petit.  Oh oui « One » comme dans on ira « une seule fois » quand maman sera prête à affronter ce défi! J’appréhendais vraiment aller à Disney en raison de la cause alimentaire.  De plus, le merveilleux monde de Disney est remplis d’une tonne d’informations et de décisions à prendre  pour avoir  pouvoir espérer des vacances sans-soucis, euh sans trop de soucis!

« The Magic Kingdom » Walt Diney World Orlando

Étant aux antipodes de l’attitude « Easy going » de certains, l’ultra-planificatrice que je suis,  a tenu à répondre aux mille et une questions existentielles pour planifier un voyage inoubliable.  Je vous partage le fruit de mes démarches pour survivre à Disney, tout en restant une foodista dans l’âme! C’est pourquoi j’ai tenu à écrire le présent texte pour aider d’autres familles épicuriennes!

Tataki et sushi au Kona Café, Disney’s Polynesian Village Resort

Fait #1 :

Nous avons eu un voyage extraordinaire, au-delà de nos espérances. À la fin novembre-début décembre 2016, nous avons passés six jours  dans les différents parcs, soit deux jours à Epcot Center et à Magic Kingdom ainsi qu’un jour à Hollywood studio et à Animal Kingdom, avec nos enfants âgés de 9 et 12 ans. Un âge « Boucle d’Or… Ni trop grand, ni trop petit! »

Une photo de famille à Epcot Center grâce à la Disney Photo Pass

Voici mes questions existentielles : Qui, Quand, Où, Comment? 

Mais tout d’abord, il y a quelques questions préalables: Par où commencer? Quels sont les outils les plus utiles pour planifier?

J’ai eu vraiment une sensation de vertige en essayant de planifier ce voyage.  J’avais beau lire le guide Ulysse, je n’arrivais pas à digérer autant de données « Too much information syndrome»

Consulter des amis pour discuter de leur expérience et connaître leurs astuces a été réellement bénéfique pour désamorcer cette angoisse!  Un grand merci à nos amis qui m’ont parlé des cartes Undercover Tourist et de leurs trucs de pros.

Donc c’est pourquoi  je vous recommande de consulter le site Undercover Tourist en premier et de suivre leur échéancier pour une planification efficace, jusqu’à 1 an d’avance eh oui!)!

L’information est présentée de façon claire et précise.  Les outils de base sont les périodes d’achalandage en fonction des différentes semaines de l’année, les attractions les plus populaires et surtout les cartes détaillées de chaque parc.

Ensuite, il est essentiel de télécharger l’application My Disney Experience sur le site officiel de Disney et créer un avatar pour chaque membre de la famille.  Le site officiel permet de connaître toutes les activités comme les jours de parade et l’horaire des parcs.

Tout particulièrement pour les foodies et foodistas!

Un dessert pour enfant au Kona Café

J’ai vraiment ratissé le web à la recherche des guides parlant de l’offre alimentaire au pays de Mickey.  À mon avis, le site Disney Tourist Blog contient une impressionnante revue des restaurants dans sa section « Dining ».  Il y a de magnifiques photos du décor et des plats, illustrant l’ambiance des restaurants et le type de cuisine.  De plus, ce site indépendant et non-affilié à la compagnie Walt Disney contient des informations sur les meilleurs et pires menus dignes des critiques reconnues de restaurants.

Les textes du blogueur et photographe Tom Bricker m’ont permis de faire des choix sensés, allant de la restauration rapide aux expériences plus  gastronomiques.  Enfin, le site Disney Tourist Blog a littéralement « Sauvé mon âme de Foodista » et a permis de planifier notre voyage avec leurs astuces et trucs de pros.

Il y a des articles très utiles sur les itinéraires, les attractions, la liste des bagages et même des informations sur la photographie. De plus, Tom Bricker est un photographe du groupe Disney.  Il y a des articles sur les Disneyland en Californie, à Paris, Hong-Kong et Tokyo. Un must à découvrir!

Question #1 : Qui?

Qui va aller à Walt Disney? La réponse était évidente : Avec tous les membres de notre famille adorée!

Qui est suffisamment grand pour aller dans toutes les attractions?   Consulter le  guide des tailles requises pour chaque manège permet d’éviter des déceptions ou de planifier qui va rester avec les plus petits.

Le guide Walt Disney World. A quick start planning guide sur le site Undercover Tourist est vraiment génial et permet de savoir les attractions appréciées des garçons et des filles, en fonction de leur âge et de leur grandeur. Vous avez le maximum d’informations en un coup d’œil.

Une photo de famille à Magic Kingdom grâce à la Disney Photo Pass. Un peu de soleil dans les yeux, mais nous étions quasiment seul au petit matin!

Question #2 : Quand?

Quand prévoir le périple? La réponse à cette question est cruciale et nécessite de grands conciliabules familiaux.  Après avoir jonglé avec les calendriers scolaires et les possibilités pour les parents d’avoir des vacances pour déterminer la date de votre voyage, il faut aussi répondre à une autre question : êtes-vous tolérants à la chaleur?

De notre côté, nous sommes une famille nordique dans l’âme et plusieurs membres sont quasi incapables de vivre en pleine canicule!  Faire la file sous un soleil de plomb est synonyme de situation désespérante pour nous.  C’est pourquoi nous avons choisi une période en fonction du faible achalandage et d’une température idéale, soit fin novembre- début décembre (après Thanksgiving américain, une période hyper-achalandé).

Conseil de maman : Aviser les professeurs si vos enfants doivent s’absenter de l’école pour le voyage.  C’est grandement apprécié de leur part, car plusieurs parents n’informent pas de l’absence de leur progéniture.  #Confession : Nos enfants ont manqué 3 et ½ d’école pour aller à Orlando!

Question #3 : Où?

Où loger pendant le séjour?

Le choix de l’hébergement est capital pour nous!  Notre style de vie urbain, avec le fait que nous préférons marcher que de se déplacer en voiture, a orienté notre choix vers un hôtel « ami de Disney » Le Walt Disney World Swan avec un décor contemporain de l’architecte Micheal Graves.  Plusieurs hôtels sont à distance de marche du parc Epcot Center et Hollywood studio, dont le Swan!  Il est évidemment  possible d’aller en bateau ou en autobus vers les quatre parcs thématiques.

Une photo de famille à Epcot Center grâce à la Disney Photo Pass.  Nous avons été à pieds dans ce parc à partir de l’hôtel, pour plusieurs aller-retour!

Un autre avantage de séjourner dans un hôtel Resort à Disney  est la possibilité de réserver les « Fast-Pass » deux mois à l’avance.

Puisque nous préférons le design contemporain plutôt que les décors pittoresques.  Ainsi l’idée de dormir dans un décor de pirates ou de princesses n’était guère inspirante, surtout pour moi.  De plus, dormir dans un lit douillet est réellement important.  Les mots « Heavenly beds » de l’hôtel Swan ont finis par me convaincre!

Ainsi les membres de notre famille pouvaient se lever tôt, sans trop de protestations, pour arriver avant l’ouverture des parcs.  Rapidement nos enfants ont compris l’importance d’éviter les foules et d’en profiter au maximum.

Le vol des oiseaux lors de l’ouverture du parc Animal Kingdom. Moment magique

Bon à savoir : Des amis ont vécus de sensationnelles expériences en camping dans le parc Animal Kingdom.  Puisque je suis plutôt du type Glamping et vraiment douillette, les membres de ma famille m’ont empêché d’explorer cette avenue.

Question #4 : Comment?

Comment planifier efficacement un voyage à Disney?

Il faut assurément consacrer du temps, surtout lorsque c’est la première fois.  Sinon l’aventure peut sembler une montagne infranchissable, en raison de la tonne d’informations à assimiler.

Voici mes dix précieux conseils!

Conseil #1 : Horaire personnalisée pour votre périple

Je vous conseille de faire un calendrier avec les informations pertinentes tel que l’horaire et le numéro de vol de l’avion, l’adresse de l’hôtel, les activités potentielles, les heures d’ouverture des parcs et les réservations aux restaurants, au fur et à mesure que nous avez les informations.

Depuis que nous voyageons avec nos enfants, j’ai pris l’habitude de faire un petit tableau avec les informations clés à retenir.  Cela permet de faire des choix judicieux et d’optimiser le temps.

Conseil #2 : Heures d’ouverture des parcs et période d’achalandage

Les heures d’ouverture des parcs sont variables durant l’année.  Par exemple, les jours de forte affluence comme le 30 décembre, les heures de visites sont de 8h à minuit pour Magic Kingdom.  Avec les heures supplémentaires pour les gens séjournant dans un Resort de Disney, l’horaire est allongée de 7 à 8h et jusqu’à 2 heures du matin.

En cours de planification, je me suis souvenu du précieux conseil de mon ami heureusement.  Le parc Animal Kingdom  fermait à 17h durant la période peu achalandée de notre séjour.  Puisque nous étions arrivés en fin de matinée à Orlando, aller voir les animaux ce jour-là n’aurait pas été une bonne idée.

Lors du safari Kilimanjaro, Animal Kingdom

Une fois que vous avez déterminé les dates de visite au pays de Mickey et ses amis, je vous conseille d’inscrire les heures d’ouverture des parcs selon les journées (information disponible 6 mois à l’avance sur le site officiel de Disney).  Ensuite il est plus facile de déterminer les journées où vous irez dans les parcs.

Conseil #3 : Les distances dans le « Walt Disney World »

Il est important de ne pas sous-estimer la distance entre les différentes attractions ou entre les parcs thématiques, surtout pour le choix des restaurants!  J’ai trouvé ce conseil judicieux  sur le site Disney Tourist blog, qui m’a permis d’éviter de faire des erreurs de planification. Paroles de Foodista!

Il est vraiment utile de s’inspirer des itinéraires des différents sites web pour épargner les membres de la famille de longues marches  pouvant alors causer des plaintes incessantes.  Prévoir des pauses est aussi essentiel pour le moral des troupes.  En allant au restaurant, plutôt que de manger sur le pouce, nous avons profité de moments de repos pour reprendre des forces et augmenter notre niveau d’énergie, surtout dans les parcs éloignés de notre hôtel.

À Epcot Center, j’ai constaté sur place que la zone des attractions située au « Future World West et  East » est plutôt petite en comparaison au World Show Case autour du lac Echo.  Cette information m’aurait particulièrement utile pour la planification des Fast-pass pour les principaux manèges.

Mission Space, une attraction du Future World East à Epcot Center

Évidemment le choix de bons restaurants ne manquent pas à Epcot Center en raison de la diversité des types de cuisine qu’on retrouve dans les pavillons représentant différents pays.

J’ai eu moult tergiversations autour de l’option Park Hopper, permettant d’aller d’un parc à l’autre dans la même journée afin de potentiellement réserver tous les repas du soir à Epcot Center!

Hors en voyant l’offre de restaurants potentiels sur le site Disney Tourist Blog, nous avons opté pour une stratégie permettant de profiter d’un parc un jour à la fois, faisant quelques économies sur le coût des billets, en laissant tomber le plan Hopper attrayant à prime abord.  Il faut savoir qu’il est possible de souper dans un hôtel de Disney ou à Disney Spring, la ville névralgique de Disney avec des restaurants et des boutiques comme Uniclo.

Les maisons du Liberty Square et le service de restauration rapide Columbia Harbour House, Magic Kingdom

Par exemple, Magic Kingdom est particulièrement vaste et c’est sûrement pourquoi plusieurs itinéraires conseillent d’y passer deux jours. L’offre alimentaire de restauration rapide est intéressante pour les repas du midi, comme au Columbia Harbour House. En ce qui concerne le soir, les offres étaient vraiment limitées à mon avis de Foodie au moment de notre voyage.

C’est pourquoi, nous sommes allés au Morimoto Asia à Disney Spring en taxi puisque les activités à Magic Kingdom se terminait à 18h. Le jour de la parade de nuit alors que Magic Kingdom fermait à 22h, nous avons pris le monorail pour aller souper au Kona de l’hôtel Disney’s Polynesian Village Resort et ensuite revenir profiter de la soirée. Ce fut nos meilleures expériences gastronomiques!

Le Kona Café dans le très chic hôtel Polynesian Village, relié par le monorail jusqu’à Magic Kingdom

Conseil #4 : Réservation dans les restaurants 6 mois à l’avance…

C’est une information vraiment essentielle  à savoir surtout si vous avez promis de partager un repas avec une princesse emblématique ou voir des personnages comme Mickey, Minnie ou  Donald lors d’un repas.

Réserver 6 mois à l’avance des restaurants m’a aider à planifier le déroulement des journées; mon côté Foodista a été grandement rassuré.  J’ai opté pour réserver les repas du soir, en fonction du type de cuisine, de l’ambiance et des activités spéciales comme les feux d’artifices à Epcot Center, le spectacle Fantasmic à Hollywood Studio  ou des parades de Noël à Magic Kingdom.

Le spectacle Fantamic Hollywood Studio

De plus, il faut savoir qu’il est possible de changer d’idées, sauf pour les réservations difficiles à obtenir comme les dîners en compagnie des princesses ou certains restaurants à Hollywood Studio comme le Sci-Fi Diner.

L’expérience des films de science-fiction de série des années 1950 au Sci-Fi Café diner (Hollywood Studio). Bouffe à l’américaine à l’honneur

Conseil #5 : Commander les billets des parcs à l’avance

Prévoir suffisamment de temps pour commander et recevoir les billets pour les recevoir avant le voyage! Il y a des amis qui ont vécus quelques sueurs froides, n’ayant pas prévu cet achat suffisamment à l’avance. Ils finalement ont réussi à trouver un fournisseur assurant une livraison prioritaire.

Pour les billets, nous avons opté pour des cartes (option de base) plutôt que les bracelets (option plus coûteuse).  Nos enfants étaient assez grands pour passer les cartes aux bornes des parcs,  actionner les Fast-pass et surtout me redonner les précieuses cartes que je rangeais systématiquement dans un portefeuille.  Les gens dotés de bracelets éprouvaient souvent des difficultés à scanner leurs données aux bornes des parcs et des attractions.

Conseil #6 : Les fameuses « Fast-pass »

Pour limiter les longues files d’attente, il est primordial de réserver à l’avance les « Fast-pass » dans l’application « My Disney experience » pour les attractions les plus populaires, un mois à l’avance ou autrement jusqu’à deux mois d’avance avec une réservation dans un hôtel Resort de Disney.

Au préalable, je vous conseille de discuter avec vos jeunes, question de connaître leurs intérêts.  Ainsi j’ai utilisé à la fois mon intuition, les itinéraires proposés par Undercover tourist et Disney Tourist Blog pour déterminer l’horaire des visites.

Une des attractions courues, avec l’entrée Fast Pass. Le train de la mine des sept nains, Magic Kingdom

J’ai préféré espacer les « fast pass » durant la journée, plutôt que de tout concentrer le matin et espérer obtenir d’autres passes pour les attractions, une fois les trois premières utilisées.  Il y a deux écoles de pensée.  Nous sommes d’avis qu’en voyage, s’accorder des pauses et ne pas suivre un horaire militaire est préférable.  Par contre, nous sommes sans merci sur le fait d’arriver à la première heure, avant l’ouverture des parcs.  Malgré quelques protestations, les avantages sont apparus évidentes aux yeux émerveillés de nos enfants!

Conseil #7: Disney Photo pass (Memory maker)

Sur les conseils d’une amie, qui est photographe dans l’âme, nous avons acheté un plan photo à l’avance pour 169 $USD.  Un montant qui semble cher mais qui est très bien investi.

Profiter du savoir-faire des photographes de Disney et des « magics shots » est la meilleure solution pour conserver des souvenirs et avoir des photos de famille d’une qualité exceptionnelle.  Même avec votre appareil photo et la capacité de faire des selfies, les photos des professionnels sont souvent 100 fois meilleures profitant des point de vue pour capturer des moments magiques.

Il est à noter que nous avons dû expliquer à maintes reprises à nos enfants l’importance de faire la file pour des photos et de faire un beau sourire pour celle-ci, car cette activité n’avait rien de concret au départ.  Il faut vraiment savoir cette opportunité, question d’avoir des centaines de photos. Heureusement il est possible de voir les photos téléchargés dans l’application au fur et à mesure, pour montrer les résultats aux troupes d’avoir de magnifiques souvenirs.

Magic shot sur le bras de mon fils #1 grâce au photographe de la Disney Photo pass, Epcot Center #TropMignon

Puisque j’avais sélectionné les « Fast pass » répartis au cours de la journée, nous avons profité d’arriver tôt dans les parcs et se diriger vers les points de rencontres avec des personnages emblématiques comme Mickey, Minnie, Donald, Daisy.  Les files d’attente était moins longues et nous avions ensuite le temps de se lancer dans la visite des attractions.

Par exemple, dès l’arrivée à Animal Kingdom, nous avons été les premiers accueillis par Minnie et Mickey au Adventures Outpost, préalablement repéré sur la carte et selon l’horaire du site officiel de Disney.

Premier arrivés pour rencontrer Minnie et Mickey à Animal Kingdom

Dernier conseil : Au retour il est important de télécharger les photos et d’ajouter des bordures ou des autocollants sur vos photos si le cœur vous en dit.  Après 45 jours suivants la prise de la première photo, vos souvenirs ne sont plus disponibles et impossible à télécharger.

Conseil #8 : Cartes des parcs Undercover Tourist

Trimbaler une version papier des cartes Undercover Tourist des quatre parcs est un must. Ces cartes sont ultra détaillées (attractions, restaurants) et permettent de repérer les toilettes les plus proches!  C’est peut-être superflu à l’ère du numérique, mais en plein soleil, consulter constamment son application My Disney Experience peut s’avérer frustrante et est autant, sinon plus énergivore que l’impression d’une carte en papier.

La première chose à faire à Hollywood Studio est la file tôt le matin pour le Jedi Training, si vous avez des fans de Star Wars.  L’endroit se situe sur la carte Undercover Tourist.

Conseil #9 : Profiter des spectacles ou des attractions qui ne sont pas à sensation forte.

Les fast pass guident souvent vers les attractions les plus courus, comme les Space Montain, Everest aventure ou Splash Mountain.

Nous gardons d’excellents souvenirs du spectacle Philarmagic à Magic Kingdom, les Muppet en 3 D (plus réelle que toutes les expériences au cinéma) à Hollywood studio, les ballades tranquilles des Three Caballeros à Epcot.

It’s a Small World à Magic Kingdom

Conseil #10 : Laisser place à la magie

Avec une bonne planification, il est vraiment possible de se laisser emporter par la féérie des lieux une fois sur place.  Faire plaisir aux enfants et vivre de fantastiques vacances, au-delà de nos espérances, tout cela est possible.

Une autre photo de famille, avec une bordure que j’ai ajouté dans les délais de 45 jours suivant notre voyage. Les avantages de la Disney Photo Pass

Pour terminer, voici nos « Best of »

Avertissement : J’ai peu de photos dignes d’une foodista lors de notre périple à Disney malheureusement.  Ce voyage a eu lieu avant d’être dans la #TeamPixel pour prendre des photos des plats et des restaurants, trop souvent dans des conditions de faible luminosité.  Pour voir des clichés des plats et vous faire saliver, je vous recommande encore une fois de visiter  Disney Tourist Blog ou directement sur le site My Disney Experience. Voici tout de même les restaurants où nous sommes allés en 2016

Le plus important, c’est que notre famille épicurienne a eu des repas très honnêtes, au-delà de nos espérances, avec des options santé et diversifiées. Nous gardons tellement de bons souvenirs, que ça ne sera pas seulement une seule fois à  « One Disney »!

Les parades à Magic Kingdom, en après-midi ou en soirée sont des moments magiques.
Magic Kingdom et ses décors des années remplis de personnages animés.
Les rencontres avec les personnages comme Fée Clochette. Nos premières activités du matin, à l’ouverture des parcs.
Le côté retro-futuriste de Tomorrowland à Magic Kingdom
Le spectacle PhilarMagic est génial! Pure tradition de l’Univers de Disney
De sensations fortes avec la descente de l’Everest. Si court, si intense. Animal Kingdom
Un souper mémorable au San Angel Inn avec un chouette tour en bateau! « Tres Caballeros »
« Tres Caballeros » Epcot Center au San Angel inn  
Jedi training pour nos amateurs de Star wars. Hollywood Studio
Un ballade en monorail!

 

 

Auteur : Lyne alias Urbaine

Je suis toujours à la recherche d'idées géniales pour ma famille de Fleurs de Macadam!