Les ateliers du FoodCampQc Édition 2015 (2e partie)

Partager mes souvenirs de mon escapade gastronomique lors de la quatrième édition du FoodCamp de Québec, voilà la mission première que je me suis donnée de retour à la maison, deux fois plutôt qu’une.  Vous pouvez lire mon article précédent:  Un Phénoménal FoodCampQc 2015.

moi

Avec 16 ateliers se déroulant sur 2 jours, les organisateurs ont eu le soucis de faire vivre aux 500 participants une expérience culinaire sollicitant les cinq sens, au Château Frontenac les 18 et 19 avril 2015.

Les ateliers proposées ont permis de:

  • Savourer en direct les créations des chefs, grâce aux bouchées apéritives servies aux quelques 500 participants.  « Cappuccino de fraises, mascarpone au wasabi, pluie de pistaches et bâton de citronnelle à mâchouiller« , un dessert élégant du grand maître des cuisines du Château Frontenac, le chef Baptiste Peupion.

    .cappuchino fraises et baton citronelle

  • Vivre une expérience visuelle du tonnerre grâce à la magie des écrans géants, sous les lustres du Château, permettant de voir les créations des grands chefs comme les cuillères chinoises contenant la « Sphérification de coulis de framboises, jus de litchi et une bonne dose d’eau de rose, avec meringues saupoudrées de sésame noir » par Baptiste Beupion.

bouchée BAptiste

  • Entendre les craquements causés par le démembrement d’homard vivant (pov’ tite bête, pouvait-on attendre dans la salle!) par l’angélique Louis Pacquelin, chef du Panache de l’Auberge Saint-Antoine.

angélique Louis Pacqulin

  • Avoir un bonheur olfactif du thym, de l’ail et des pinces de homard généreusement arrosées de beurre par Louis Pacquelin.

homard

  • Se pincer pour vraiment réaliser qu’un généreux atelier par le Chef Jean-Luc Boulay, sur le foie gras de la ferme Le canard Goulu, dans le pur respect du produit, se déroule sous nos yeux.

bouley et fouet

  • Se dire que c’est une chance inouïe de participer au FoodCamp de Québec pour savourer de divines bouchées de foie gras réalisées par les bénévoles en cuisine.

bonbon foie gras Aronie noire

  • D’avoir le goût de passer un mardi aux côtés de Jean-Luc Boulay pour faire des bonbons de foie gras, farcis de baies d’Aronia, cueillies avec le même chef lors d’une ballade en forêt!

foie dans moule

  • Savoir que l’épicerie Fardoche de Cyril Gonzalez Alexander Cruz de la Société Orignal
    a pignon sur rue le 1e mai prochain.

alex et cyril

  • Découvrir des fantastiques produits de notre terroir de la Société Original comme des Pétoncles, Peperette de loup marin des îles de la Madeleine, Algues Wakame, Capelans de Blanc Sablon, Jerky de phoque.

petoncle etc

  • Être conscientiser à l’importance de se réapproprier les produits frais des régions du Québec, car l’alimentation fait partie de notre patrimoine. Pourquoi les oeufs de capelans de Blanc Sablon sont transformés en Masago au Japon et sont retournés au Québec, une fois transformés?  La société Orignal se donne la mandat d’aider les producteurs locaux.

 caplan

  • Connaître le procédé de la mélasse créée par des abeilles sirotant une réduction de  betteraves à sucre dans un entonnoir: Le miel Faubourg à M’lasse.

prosuit societe orignal

  •  Écouter des extraits du disque oublié « Soirée Québécoise » remixé durant le laborieux montage de la volaille à reconstruire par la gang du Pied Bleu.

la patente

  • Saluer l’audacieuse performance culinaire de reconstruction d’une volaille avec des charcuteries « faites avec beaucoup d’amour » par Louis Bouchard-Trudeau et ses complices du Bouchon lyonnais Le Pied Bleu. #Chapeau

louis et sa créature

reconstruction de volaille

  • Se démêler une fois pour toute dans les onces et les millilitres (1 once = 30 mL) grâce à l’ultra-sympathique mixologue Patrice Plante, une future vedette de T.V. (Le bon mix selon Boire à TVA). Les participants du FoodCampQc savent désormais qu’il ne faut pas écraser mais plutôt « applaudir la menthe ».

patrice plante cocktail

  • Prendre note de la recette de White Duke (½ once de sirop simple, ¾ once de jus de citron,  ¾ once de Cointreau (ne jamais remplacer par du Grand Marnier, c’est hérétique) 1 et ½ onces de Gin The Botanist et 1 blanc d’oeuf), servi avec une branche de thym et coiffé d’espuma.

dpp_0036Crédit photo: Rachel Robitaille pour Hungry Rachel

  • Espérer gagner le dessert qui intègre des légumes comme la courge de façon « pas santé » réalisé par Isabelle Plante lors d’un nombreux tirage du FoodCampQc.

dessert isabelle

isabelle plante

  • Retenir qu’un poulet peut contribuer à donner sa peau, une fois les ailes et les cuisses coupés au sécateur à rosier et que la lotte est un « super pas beau poisson qu’il faut épluché, mais délicieux » relaté par Mathieu Brisson du Bistro Le Clocher Penché.

lotte en peau de poulet

  • Sentir et apprécier les arômes de la cuisson de la ballotine de lotte, marinée au préalable dans dans un mélange de sauce soya, oignon vert, gingembre avec huile aux épices à Chorizo, comme paprika, chipotle, cayenne).

mathieu Brisson

martin juneau

  • Être ravie qu’en 2015, le chef Juneau a fait avec élégance un Negroni façon Mimosa avec du champagne sabré sur place, avec sa chemise grise et son tablier TableWear par Katy Lemay.

 negroni

Recette du livre L’atelier: L’art du Cocktail par Patrice Plante

  • Vouloir être camarade avec l’irrésistible et séduisant chef Martin Juneau… euh non, c’est plutôt découvrir des chefs du ROC (lire Rest of Canada) lors d’événement « La camaraderie des chefs dans la cuisine de Martin Juneau »,  propulsée par la Boulangerie Ace.

boulangerie ace

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • Voyage au-delà des frontières géographiques du goût « El fin de las barreras geograficas del gusto » avec le chef Stéphane Modat et le scientifique des harmonies aromatiques:  Cabane à sucre + champs de maïs mexicains + Curry aux Indes + Danses Bollywood + Flamenco Andalou = Tout un programme!

Manitou Chartier

  • Vouloir porter un hoodie (chandail à capuche) « Cooking Bad » de @NewJoeCool comme François Chartier.

Cooking bad

  •  Savourer l’éphémère et délicieuse création du Chef Stéphane Modat: Hercule de Charlevoix, cerise au sirop de violette et gâteau-éponge cuit au micro-ondes.

hercule et foie gras

  • Être averti que la tarte aux cerises et à la vanille de Tahiti fait partie de la famille aromatique de l’Ecstasy, selon François Chartier.  Prière d’éviter de promener votre tarte à l’aéroport #BrigadeCanineÀVosTrousse!!!

Charte e

chris hatfield

  • Vouloir impressionner vos prochains invités avec un poisson cuit sur lit d’agrumes et foin, façon Jérôme Ferrer.

poisson et cuisson au foin

Jerome Ferrer

coucons la brigade

  • Repartir avec un autre recette de Gravlax rapide prête en 12 heures  (Voilà ce que j’ai noté 250g de sel, 250g sucre d’érable, aneth, citron, gingembre, cardamome, fenouil). « Il  y autant de façon de faire le Gravlax que de Grand-mère en Norvège! » gracieuseté du chef Olivier Perret, de Jean-François Archambault et du jeune de l’école Vanier, oeuvrant au Château Bonne Entente.

La briagade

  • Faire la différence entre les différentes meringues. Selon l’animateur, le chef Jonathan Garnier, les meringues suisses sont à base de sucre en poudre « Les Suisses sont doux », les meringues italiennes nécessite de faire cuire le sucre « Chaud, ces italiens! » et les meringues française implique du sucre dur « Les français sont durs » et c’est un français lui-même qui l’a affirmé.  Les vieux oeufs font de meilleures meringues, une astuce à retenir.
  • meringue

    Mourir de jalousie en entendant Jonathan Garnier dire « Eh Patrice Demers, t’es pas obligé d’utiliser le pot de crème au café au complet. »

Creme au café

  • Être impressionné par la grande finale avec David Forbes « du Ciel », Louis Bouchard-Trudeau et Émile Tremblay du Légende par la Tanière qui ont remplacé au pieds levé le chef Antonio Park à moins de 96 heures d’avis.

DAvid Forbes

  • Ces chefs  ont décortiqué 50 kg de crabes avec quelques Madelinots pour faire 500 galettes de sarrasin au crabe, foie gras, bacon et sirop d’érable et terminer leur oeuvre en 5 minutes sur scène avec une pluie de bacon!

louis et émile

  • Vouloir adopter un chef, tout mignon et choco-hipster!!!! (cette option n’est pas disponible actuellement!!!)

patrice demers

  • Partir une tendance culinaire avec ses amis, comme la sphérification #AlginateDeSodium & #LactateDeCalcium

sphérification

  • Avoir juste envie de cuisiner en tant que « Nouveaux Ambassadeurs Culinaires » appellation contrôlée de Jonathan Garnier, avec vos notes consignées dans un petit carnet!

carnet

Un extrait du cahier de ma précieuse amie illustratrice et scénariste Marie-France Landry qui m’a suivie dans cette longue aventure du FoodCamp de Québec.

Voilà comment se termine mon fabuleux FoodCampQc 2015.

Divulgation
Les frais de séjour de ce food-camping ont été entièrement assumé par moi-même. Mes « zinfins » de 7 et 10 ans ont été gardés bénévolement par Homme#1 connu son le pseudonyme de Papa#1. Merci encore à la formidable équipe du FoodCamp Qc m’a donné l’accès au Salon Laval, lieu pour recharger les appareils énergivores mais ô combien utiles pour gazouiller. J’ai pris plaisir  à  discuter avec d’authentiques foodies et artisans de l’art culinaire.  J’ai reçu plus de 2 kg de produits locaux que je vais utiliser avec bonheur et passion.

%d blogueurs aiment cette page :