Extra-Souper Omnivore Montréal: Daniel Eddy, Patrice Demers et Pedro de Artagao

img_20160916_234037

En tant que Foodista, avoir le bonheur de participer à l’Extra-Souper est une excellente manière de vivre à 110% le “Omnivore World Tour Montréal”. Dans la salle de la Société des Arts Technologiques (SAT), une centaine de convives, assis le long de deux tables communales, profitent de la magie de pouvoir partager leur impressions sur des créations de grands chefs réunis.

20160916_215838
Extra-Souper de Ommivore World Tour Montréal, vendredi 16 septembre 2016

L’an dernier, l’inoubliable souper réunissant Pascal Barbot, Martin Juneau et Patrice Demers m’avait permis de voir les cuisiniers sous l’angle d’architectes des sens.  Mon billet l’architecture des sens illustre mes réflexions autour de cette rencontre unique.

Pour la 5e édition du festival international Omnivore, l’équipe de Luc Dubanchet a réuni, le tout d’un Extra-Souper, les chefs  Pedro de Artagão (Irajà & Formidable, Rio), Daniel Eddy (Rebelle, New York) et Patrice Demers (Patrice Pâtissier, Montreal).

screenshot_2016-09-24-18-34-06-2
Crédit: Omnivore World Instagram

Trois chefs d’exception, tous azimuts, qui ont préparés un menu tout en cohérence, car s’il avait s’agit d’un seul et même chef!

Un départ canon avec l’omble chevalier, délicatement fumé, noisettes croquantes, sauce aigre-douce au miel d’Anicet de Daniel Eddy.

Ensuite le surprenant gâteau au fromage revisité de Patrice Demers. Et oui, un plat salé tout en délicatesse: Un Cheesecake au chèvre frais, découpé à l’emporte -pièce, variations de carottes, rôties au four et glacées au miel d’automne d’Anicet, fines rondelles de carottes, marinées et purée de carotte, servie comme une quenelle.  De la Dukka , à base d’amande et sésame, cumin fenouil piment et fleur de sel, des croûtons de pain brioché, dorés dans du beurre et des feuilles de moutarde complétaient le tout!

Puis Daniel Eddy proposa un œuf parfait, cuit à 60°, déposé sur des champignons, arrosé de jus de volaille, de crumble de pain et d’herbes fraîches.

Comme plat de résistance, le bœuf des fermes Highland était mis à l’honneur par Pedro de Artagao, avec des légumes d’automne et crumble de farine de manioc.

Le chef brésilien a aussi concocté un dessert de baies et bleuets, pudding de tapioca et Dulce de leche.

IMG_20160929_064139.jpg

Et comme finale, le crémeux de yaourt au chocolat blanc Opalys, infusé au Méliot,  un granité de betteraves, des framboises et des meringues colorées et aromatisées à la betterave.  De la poudre de fleur de rose utilisé avec parcimonie donne du caractère au dessert de Patrice Demers.

20160917_173945-2
Le dessert de Patrice Demers, dans un bol de la céramiste Pascale Girardin, tel que présenté lors de la Masterclass de l’Omnivore Montréal.

Ce qui est vraiment génial avec le festival Omnivore, c’est de découvrir les chefs à travers les démonstrations culinaires; les fameuses Masterclass et de les rencontrer lors de l’Omnivorius Party par Badoit.

20160918_134240-2

20160917_195017
Un souvenir de l’Omnivorius Party où Daniel Eddy a préparé des gougères façon Bagel NYC

Bravo à  l’équipe d’Omnivore pour avoir rassemblé ces créateurs  lors de l’édition 2016 de l’Omnivore World Tour, Montréal.

 

 

 

FoodCamp de Québec 2016: Apprendre, manger et partager

FOODCAMP DE QUÉBEC 2016

  • 1 et 2 octobre 2016
  • Château Frontenac, Vieux-Québec
20150418_170303
Patrice Plante FoodCamp 2015

C’est LA Journée pour apprendre, manger et partager!  En fait,  il reste une cinquantaine de billets pour le FoodCamp de Dimanche 2 octobre.

La 5e édition compte deux  jours de découvertes et de présentations mises sur pied par et pour des passionnés de cuisine, amateurs et professionnels, le tout dans une ambiance détendue où vous aurez l’occasion de rencontrer des gens qui partagent votre passion pour la cuisine.  C’est l’occasion de faire le plein d’idées et de nouveaux trucs pour alimenter votre passion culinaire, d’échanger et de partager.

J’ai assisté au FoodCamp de Québec depuis 2014 et je suis ressorti enjoué de ces expériences.  Voici mes compte-rendus des ces moments fabuleux.

moi au foodcampqc

Petit scoop, la créatrice de Tablewear par Katy Lemay sera présente avec ces tabliers, que le chef Martin Juneau porte à merveille.  Il est certain que d’autres surprises seront au rendez-vous.

Voici la liste de chefs qui seront présents durant ces deux épiques journées.

Samedi

Dimanche

C’est toujours un plaisir d’assister à de généreuses démonstrations culinaires, accompagnées de bouchées à chaque présentation.  Une excellente façon de découvrir le travail de ces passionnés de cuisine.

Omnivore World Tour Montréal 2016: Puiser aux sources de la cuisine

Omnivore World Tour Montréal 2016

  • 16 au 19 septembre 2016
  • Société des Arts Technologiques (SAT),  1201 Boul. Saint-Laurent, Montréal

Le festival mondial de cuisine Omnivore est littéralement tombé en amour avec Montréal depuis plus de 5 ans.  L’Omnivore World Tour  a le tour d’associer des chefs internationaux et des chefs résidents d’un pays pour partager les cuisines, interroger les techniques, faire des événements gourmands hors du commun.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Une masterclass géniale avec Fabien Maillard (Le Lab, comptoir à cocktail) lors de l’Omnivore World Tour Montréal 2015. Crédit Mission Cuisine Urbaine

Les Masterclass sur la grande Scène

Les activités de l’Omnivore World Tour se déroulent principalement sur 2 journées de démonstrations culinaires, les 17 et 18 septembre 2016. Des chefs d’exception, dignes représentants de la jeune cuisine,  vont défiler sur le grande scène dans la Satosphère, pour des démonstrations culinaires d’exception, les fameuses Masterclass!

La bonne nouvelle épicurienne: les Masterclass sont tout à fait gratuites, “bande de veinards” selon Luc Dubanchet, le fondateur d’Omnivore!  Cliquez par ici pour réserver des billets sur le site Omnivore World Tour.

Voici quelques-uns des chefs invités sur la Grande scène de la SAT:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une occasion unique de capter des moments magiques #Instagram #OWT2016 #OmnivoreMontréal. Crédit Mission Cuisine Urbaine 2015

La scène Sourceurs

De plus, l’équipe de Luc Dubanchet  a conçu une deuxième scène, au rez-de-chaussée de la SAT pour découvrir les Sourceurs.  C’est l’occasion de rencontrer les artisans, charcutiers, éleveurs, producteurs, vignerons, brasseurs…bref ceux qui sont à la Source de la cuisine. L’objectif  est de mettre en valeur toute la chaîne de production de la terre à l’assiette, à travers des démonstrations et des rencontres.

20160509_181921-2-2
Luc Dubanchet et le chef français Guillaume Foucault (Pertica à Vendôme) lors du lancement de la 5e édition Omnivore World Tour Montréal.

“Sans les générateurs de matières premières, les Sourceurs, il n’y a pas de cuisine, ni d’émotion. C’est eux qui donnent des pistes aux cuisiniers. Bref, ceux qui viennent -avant la cuisine, à la source, et sans qui rien n’est possible.”

“La cuisine est un lieu d’échange d’idée, un lieu d’expression des valeurs et des manières de vivre. La société a envie de se retrouver d’être ensemble, de se rassembler. Dans le futur,  il n’y aura pas de cuisine si on ne respecte pas l’environnement. L’attitude responsable est de mise.” Luc Dubanchet, fondateur d’Omnivore.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Ségué Lepage qui a fait fureur en 2015 lors de la Masterclass, sera présent lors de la 5e édition sur la scène des Sourceurs pour présenter le travail de maître en charcuteries.

Pour cette nouvelle perspective, la scène Sourceurs de la SAT réunira plusieurs artisans du terroir d’ici.

  • Francis Laroche & Fernande Ouellet  Rusé Comme Un Canard (Granby)
  • Marc André Cyr & Loïc Dewavrin Ferme Longprés (Les Cèdre)
  • Alex Cruz & Cyril Gonzales École Buissonnière (Montréal)
  • David Aghapekian Boucherie Dans La Côte (Montréal)
  • Louis Philippon, ferme highland lotbinière ( St Édouard de Lotbinière)
  • Segué Lepage Le Comptoir Charcuterie et Vins (Montréal)
  • Anicet Desrochers & Anne Virginie Schmidt Les Miels d’Anicet (Ferme-Neuve)
  • Yvan Perreault Au Jardin des Noix (Saint-Ambroise-de-Kildare)
  • Jean-Martin Fortier Ferme Des Quatre-Temps (Hemmingford)
  • Marc André Jetté Hoogan & Beaufort (Montréal )
  • Nathalie Joannette  Fou du Cochon (La Pocatière )
  • Jasmine Bélanger-Gulick Ferme du Haut-Vallon (Frelighsburg)
  • Judith Colombo   CAPÉ Coop (Québec)
  • Denis Ferrer Cerf de Boileau (St-Andre-Avellin)

Omnivorious par Badoit

Pour déguster aux créations des chefs, il y a l’incontournable soirée festive « Omnivorious par Badoit« .  Une brigade de 14 chefs de Montréal et d’autres capitales influentes du monde se retrouve pour une soirée seulement. Plus de 6000 bouchées seront préparées, arrosées de vins nature et de son éclectique de Hatchmatik.

L’an dernier, j’ai assisté à Omnivorious par Badoit ainsi qu’aux Masterclass.  Je suis ressorti enjouée de ces expériences.  Voici le compte-rendu de ces moments fabuleux que j’ai publié sur Mission Cuisine Urbaine.

Les Masterclass de l’Omnivore World Tour et l’Omnivorius Party, Montréal 2015

Cette année, les amoureux de la cuisine pourront déguster des préparations d’une belle sélection de chefs.

  • Marc-André Jetté (Hoogan & Beaufort, Montréal)
  • Daniel Eddy (Rebelle, NYC)
  • Marc-André Leclerc (Grumman 78)
  • Julien Burlat (Le Dôme, Anvers)
  • Juan Lopez & Samuel Pinard (Farine, Montréal)
  • Adrien Renaud (Food Lab, Montréal)
  • Daniel Burns (Luksus, NYC)
  • Marc-Alexandre Mercier (Hotel Herman, Montréal)
  • Cédric Nolet (Manitoba, Montréal)

Les billets pour la soirée Omnivorius par Badoit du samedi 17 septembre sont disponibles ici au prix de 39,25 $ (taxes comprises).

Des extra-soupers! Les “Soupers des pas bons”

Pendant le festival Omnivore, trois restaurants de la ville ouvrent leurs cuisines à un chef étranger pour des soupers à 4 mains majestueux.  Anciennement connu sous le nom des “maudits soupers”, cette année les “Soupers des pas bons” prennent la relève.  Puisqu’il y a une bonne dose d’ironie, ces soupers seront assurément pilotés par des chefs d’exception. Pour participer, il suffit de communiquer avec l’un des trois restaurants pour réserver.

  • Vendredi 16 septembre: à l’Hôtel Herman, Marc Alexandre Mercier recevra Daniel Burns (Luksus, New-York)
  • Dimanche 18, c’est le chef Julien Burlat qui aura l’honneur de s’installer dans les cuisines de Charles-Antoine Crête au Montréal Plaza.
  • Lundi 19 septembre, suite à la rencontre de mai dernier, Guillaume Foucault (Pertica) composera à nouveau un souper avec John Winter Russell au restaurant Candide.
IMG_20160819_121451
La délicatesse des plats de Guillaume Foucault et de John Winter Russell lors d’un pop-up souper au FoodLab de la SAT.

Malheureusement, c’est complet pour l’Extra-Souper  du vendredi 16 septembre avec  Pedro de Artagao (Irajà & Formidable, Rio), Daniel Eddy (Rebelle, NYC) et Patrice Demers (Patrice Pâtissier, Montréal). Trois chefs d’exception vont cuisiner ensemble pour une rencontre culturel au sommet. Puisque je suis une foodista avisée, je participe à cet événement unique.

Ce sont des événements à ne pas manquer comme en témoigne mon compte-rendu d’une soirée remplies de moments magiques lors de l’extra-souper avec Pascal Barbot, Martin Juneau et Patrice Demers: l’architecture des sens.

Destinations: Yul Eat, Omnivore World Tour Montréal, FoodCamp Québec

Sous le radar épicurien de l’Urbaine en mission que je suis, il y a une profusion d’événements à venir dans les prochaines semaines. Puisque j’ai participé aux éditions antérieures, voici mes recommandations pour profiter à 100% de ces événements gastronomiques exceptionnels. À vos agendas!

YUL EAT 2016

  • 3 au 5 septembre 2016
  • Quai de l’horloge, Vieux Port, Montréal
  • #YULEAT2016

Omnivore World Tour Montréal 2016

  • 16 au 19 septembre 2016
  • Société des Arts Technologiques (SAT),  1201 Boul. Saint-Laurent, Montréal

FoodCamp de Québec 2016

  • 1 et 2 octobre 2016
  • Château Frontenac, Vieux-Québec

Parmi les destinations épicuriennes d’ici la fin de l’été, il y a la troisième édition du festival YUL EAT,  qui a lieu durant la longue fin de semaine de la Fête du Travail.

20150907_161217
Yul Eat 2016 du 3 au 5 septembre 2016

Le nom de code de ce festival est YUL, les trois lettres qui désignent l’aéroport de Montréal-Trudeau et EAT pour Expérience, Appétit et Terroir.  La troisième édition propose de découvrir les  talents de l’heure de la scène culinaire, tant du côté du mouvement Street Food que de la gastronomie locale.

Pendant la longue fin de semaine de la Fête du Travail, c’est l’occasion de sélectionner un cours de cuisine, de profiter d’un brunch ou d’un souper avec des chefs de renoms de la scène culinaire montréalaise et d’ailleurs. Les organisateurs promettent de réunir des restaurateurs, créateurs de saveurs, distillateurs, mixologues & biérologues, vignerons, producteurs et agriculteurs qui feront « valser couteaux et fourchettes et shaker les élixirs pour régaler les petits et grands appétits des festivaliers. »

L’an dernier, j’ai profité d’une journée torride du début septembre pour découvrir les camions de cuisine de rue éphémère ou bien ancré dans le mouvement Street Food. Il y a de belles découvertes à faire au marché général, débordant de produits du produit du terroir québécois, parmi les activités gratuites du festival.

J’ai aussi participé à un mémorable souper sous le thème de « l’Auberge Espagnole » avec Marc-Alexandre Mercier, Hôtel Herman / Hakim Rahal, Provisions ⁄ Joe Mercuri, Mercuri / Patrice Demers, Patrice Pâtissier /  Ségué Lepage, Le Comptoir Charcuteries et Vins / Jean-Sébastien Thomas, Les Fillettes.  #Mémorable #MontrealMoments

Cette année, l’expérience Yul Eat propose pour 80$ par jour un espace pour assister à des démonstrations des chefs comme Patrice Demers, Martin Juneau, des dégustations à volonté de bouchées inusités, des tables rondes sur l’agriculture locale  et l’état de la restauration en Amérique du Nord, des conférences et le challenge Art Latte.  Bref, il y a des rencontres uniques avec de grands noms de la cuisine québécoise en perspective.

Ce qui retient particulièrement mon attention d’épicurienne est le brunch du monde avec Anita Feng de Trilogie, Fisun Ercan de Su,  Alec Martin du Hawker Bar, Fabriza Rollo du Briz , Julio Guajardo et Kate Chomyshyn du El Ray Mezcal Bar et le souper 100%  Locavore avec les chefs Martin Juneau,  Stelio Perombelon, Antonin Mousseau-Rivard, John Winter Russell, Stéphanie Labelle promettent des expériences culinaires du tonnerre.

À moins d’avoir un budget illimité et faire du Staycation au Quai de l’Horloge pendant 3 jours, je vous suggère de consulter le site YUL EAT 2016  pour découvrir et choisir parmi les nombreuses possibilités d’expériences YUL EAT, de Brunch, de Soupers ou de Cours de cuisine.

Omnivore World Tour Montréal 2016

  • 16 au 19 septembre 2016
  • Société des Arts Technologiques (SAT),  1201 Boul. Saint-Laurent, Montréal
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Une masterclass avec Stéphanie Labelle (Pâtisserie Rhubarbe) et Julien Joré (Cirkus) lors de Omnivore World Tour Montréal 2015

Pour en savoir plus, cliquer ici Omnivore World Tour Montréal 2016: Puiser aux sources de la cuisine

 

FoodCamp de Québec 2016

  • 1 et 2 octobre 2016
  • Château Frontenac, Vieux-Québec
20150418_170303
Patrice Plante FoodCamp 2015

C’est LA Journée pour apprendre, manger et partager!  En fait,  il reste une cinquantaine de billets pour le FoodCamp de Dimanche 2 octobre.

Pour en savoir plus, cliquer ici FoodCamp de Québec 2016: Apprendre, manger et partagerFoodCamp de Québec 2016: Apprendre, manger et partager

 

 

Freak Shake, un lait frappé décadent

20160811_191558-2

Dans l’édition estivale du magazine GQ Britannique, il y avait la réalisation de Maria Goodman du café londonien Molly Bakes, Milkshake a.k.a Freak Shake, une pure décadence.  À la base, il y a un lait frappé dans un pot Mason dont l’intérieur est recouvert du ganache au chocolat.  Des morceaux de pâte à biscuit  flottent dans le Milk Shake.  Puis une bonne dose de crème fouettée sert à soutenir des  Bretzels, des M & M, des morceaux de brownies, des guimauves grillées… Fille #1 (11 ans) a dit « Ce n’est pas une recette ça… c’est  plutôt une niaiserie! »

IMG_20160811_192105

C’est surtout un beau défi pour rendre l’expérience un peu plus santé.  Voici une version un tantinet allégé, avec quelques éléments très « Healthy ».

  • Pot Mason
  • Mélangeur (Blender)
  • Ganache au chocolat
  • M & M’s ou bleuets
  • Pretzels, une partie trempée dans la ganache au chocolat
  • Crème glacée à la vanille
  • Lait 3,25%
  • Pâte à biscuits
  • Brownies
  • Guimauves
  • Feuilles de menthe

Brownies  aux haricots blancs de Catherine Lefebvre Les Carnivores infidèles

Si le cœur vous en dit, lancez-vous dans la préparation de cette recette secrète qui va déjouer le plus terrible des capricieux.  Une recette à faire à leur insu.

  • 330 ml de farine tout usage
  • 5 ml de poudre à pâte
  • 1 pincée sel
  • 250 ml de noix de Grenoble ou de pacanes, hachées

Préchauffer le four à 350 °F.  Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte, le sel et les noix de Grenoble.

  • 120 g de chocolat noir

Dans un bain-marie, faire fondre les morceaux de chocolat. Retirer du feu.

  • 125 ml d’huile de canola
  • 250 ml  de sucre
  • 3 oeufs, *
  • 10 ml d’extrait de vanille
  • 125 ml de compote de pommes non sucrée
  • 250 ml d’haricots blancs en conserve, rincés, égouttés et pilés

Dans un autre bol, mélanger le reste des ingrédients et ajouter le mélange de chocolat.   Ajouter au mélange d’ingrédients secs en pliant.  Bien mélanger et verser dans un plat carré allant au four, légèrement huilé.  Cuire au four de 30 à 35 minutes ou jusqu’à ce qu’un couteau en ressorte propre.

Pâte à biscuit qui se mange à la cuillère par Annie Ferland, Sciences et  Fourchettes

  • 280 g (250 mL) de yogourt grec à la vanille (0 à 2% de matières grasses)
  • 60 g (60 mL) de beurre d’arachide naturel (ou de beurre d’amandes ou de tournesol ou de soya)
  • 10 ml de miel
  • 60 g (45 mL) de brisures de chocolat mi-sucré

Dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients. Réfrigérer au moins 30 minutes pour une pâte à biscuit plus ferme.

Ganache au chocolat

Pour trouver une ganache au chocolat, j’ai pensé à la recette de divine tarte au chocolat du chef de M. Mme  Stelio Perombelon, provenant du livre 25 verbes pour apprendre à cuisiner. Désolé pour les amateurs de Ricardo, je préfère les recettes de chefs!

  • 100 g de chocolat noir (65% de cacao et plus)
  • 5 ml de beurre non salé, froid et coupé en petits cubes
  • 80 ml (1/3  tasse) de crème 35%

Placer le chocolat et le beurre dans un bol en verre. Réserver.

Dans une casserole, porter à ébullition la crème.  Dès que la crème atteint l’ébullition, la verser sur le chocolat.  Attendre 1 minute, puis remuer avec une spatule en bois (éviter le fouet qui créerait des bulles d’air dans le mélange).

Déposer avec une cuillère un peu de ganache au chocolat dans le fond d’un pot Mason.  Retourner doucement le pot sur lui-même de façon à répartir la ganache sur les parois.  Avec une bonne dose de hasard, vous pouvez créer des effets spéciaux, comme une tête de chevreuil. #HeureuxHasard  #Serendipity

20160811_191250-2

Crème chantilly

  • 250 mL de crème 35% à fouetter
  • 5 mL de sucre

À l’aide d’une mixette, fouetter la crème jusqu’à l’obtention de pics mous.  Réserver au réfrigérateur.

Lait Frappé

  • 250 mL de crème glacée à la vanille
  • 125 ml de lait 3,25%
  • 30 mL de pâte à biscuit

Au mélangeur, brasser les ingrédients jusqu’à l’obtention de mousse.

Freak Shake

Verser le lait frappé dans le pot Mason dont l’intérieur est recouvert de ganache au chocolat.  Recouvrir de crème Chantilly.  Ajouter des morceaux de pâte à biscuit, des M & M’s, des Bretzels et des guimauves dans une assiette d’aluminium et  passées sous le grill (broil) quelques minutes, sous haute surveillance.  Décorer avec une feuille de menthe ou recouvrir avec le reste de la ganache au chocolat!

20160810_203300-2