Dernier droit pour le concours du meilleur Sommelier d’Amérique. Rencontre avec Carl Villeneuve-Lepage

J’ai eu le bonheur de rencontrer Carl Villeneuve-Lepage en décembre dernier lors d’un événement de dégustation organisé au prestigieux cabinet Langlois Avocats le 6 décembre dernier.  Ce passionné de l’œnologie s’est littéralement entraîné comme un athlète olympien pour la compétition du meilleur Sommelier des Amériques, qui a lieu du 21 au 25 mai 2018 à Montréal.

Crédit photo de l’image à la une: Scott Little. Orchard and Vine Magazine

20171206_200649

Ce charmant sommelier a une réelle passion pour son métier.  Il œuvre d’ailleurs dans un des meilleurs restaurants de Montréal, celui de Normand Laprise, Le Toqué.  Carl Villeneuve-Lepage a plusieurs atouts pour remporter la compétition, en tant que détenteur du titre de Meilleur Sommelier au Canada en 2017, organisé par l’Association canadienne des sommeliers professionnels (ACSP)

La compétition qu’elle soit sportive ou culturelle est toujours un moment important et une bonne compréhension des comportements est essentielle pour anticiper les réactions intrinsèques face à ces événements de grande envergure.

C’est pourquoi Carl Villeneuve, en plus d’étudier pendant de longues heures en vue du concours, a fait une démarche pour comprendre ses comportements face à la compétition.  De naturel individualiste, calme, paisible et constant, Carl est une personne qui se fixe des objectifs et qui les atteint naturellement.

Comme un athlète, il a réalisé que les aspects créatifs et flexibles de sa personnalité doivent être canalisés, afin d’être pleinement efficace face aux règles rigides d’une compétition.  Martin Foster, un expert de l’analyse comportementale de l’entreprise Predictive Success, a déjà aidé des athlètes olympiques à leur développement pour gagner des médailles avec l’outil Predictive Index.  Monsieur Foster a utilisé la même démarche pour cet athlète de l’œnologie.

20171206_182153_HDR

L’analyse comportementale Predictive Index a été inventée en 1955 à l’Université d’Harvard. Cet outil est validé par plus de 400 études scientifiques et est utilisé dans plus de 143 pays et disponible dans 70 langues.

Carl a littéralement pris conscience de ses comportements afin d’agir de façon urgente et précise lors de compétitions et visualiser sa réaction devant les juges et faire aux défis.  Contrôler le stress en ayant recours à une meilleure connaissance de soi et des autres, voilà un avantage qui a déjà fait ses preuves dans le domaine des affaires, des ressources humaines, du sport et maintenant de l’œnologie.

Ainsi pour Carl Villeneuve-Lepage, garder son calme permet d’avoir accès à toute l’information acquise et savoir y puiser au moment opportun.

Le concours du meilleur sommelier des Amériques, c’est à la fois distinguer sur le monde du vin et à la fois des épreuves pour le service en accord avec les plats.

Crédit photo: Julien Faugère

La préparation implique des lectures pour acquérir des connaissances théoriques sur le monde du vin, le côté scientifique, chimique, les aspects géologique, géographique, l’histoire et le socio-politique.  Curieux de nature, il adore étudier.  Le concours pour déterminer le meilleur sommelier des Amériques dépasse le cadre de l’œnologie.  Il y a des quiz de reconnaissances faciales des meilleurs chefs du monde ou encore des questions sur les recettes de sauces, des torréfactions de café, de la bière, des spiritueux, des cocktails, du saké et des eaux! Connaître la gastronomie globale est donc un atout.

Ce type de concours implique aussi une grande part pour la dégustation et le service, afin de faire des accords mets et vins tout en étant rapide pour l’exécution.

Il tient sa passion d’Élyse Lambert, meilleure sommelière du monde en 2016.  Sa conjointe Mylène Poisson, aussi sommelière,  l’aide beaucoup à la préparation avec une grande dose d’entraide.

Selon Carl Villeneuve-Lepage, c’est sa curiosité qui est la principale qualité.  Depuis son enfance, Carl carbure aux défis avec la musique et le sport.  Il a pratiqué à la fois le violon et le baseball.  Il a une vie équilibré avec une routine matinale qui implique la course à pieds et un bon café au petit matin.  Carl Villeneuve reconnait avoir le luxe de faire ce qu’il aime.  Il adore communiquer et transmettre sa passion.  « Même si le véhicule, le vin, est un produit de luxe, je ne suis pas axé sur l’avoir, mais sur l’être. »

Le concours de sommellerie des Amériques aura lieu du 21 au 24 mai 2018, avec des représentants de dix pays : Canada, Mexique, Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Paraguay, Pérou, République dominicaine, Uruguay, Vénézuela.

Au programme, des séminaires sur le vin, repas en compagnie de producteurs locaux et internationaux et la grande finale ouverte au public, où le nom des différents lauréats sera dévoilé.

Références additionnelles :

Auteur : Lyne alias Urbaine

Je suis toujours à la recherche d'idées géniales pour ma famille de Fleurs de Macadam!