Événements Montréal moments Restaurants et chefs

Montréal en Lumière 2019. Un Voyage au cœur du monde et de notre monde.

Depuis 20 ans, Montréal en Lumière fait vibrer la métropole en plein cœur de l’hiver.  Dynamiser et apporter un peu de chaleur, de lumière, de festivités et de folie en plein cœur de l’hiver, l’idée de départ d’Alain Simard est toujours d’actualité.  Ce festival est une occasion pour les montréalais de sortir de chez eux et pour les touristes de voir à quel point Montréal fait fi des intempéries pour adopter une ambiance festive.

Cette année, le festival propose un vaste programme alliant art de la scène, gastronomie et activités familiales ludiques, du 21 février au 3 mars 2019.

Crédit Photo: Benoit Rousseau

Le quartier des spectacles sera le centre névralgique pour les activités gratuites comme les œuvres interactives combinant l’art et la technologie, Illuminart.  La traditionnelle Nuit Blanche aura pour thème La nuit du futur où musique, théâtre, cirque et danse.  Plus de 200 activités, 140 lieux et 300 000 personnes sont attendues le samedi 2 mars 2019.

Crédit photo: Frédérique Ménard-Aubin

L’application « Réserve ton spot » sera fort utile pour éviter les files d’attentes pour la glissade urbaine Le Lait, la tyrolienne RBC et la grande roue Érable du Québec.   Les places seront disponibles dès 17 h la veille de votre visite.

Gastronomie

En tant que foodista, c’est le volet gastronomique qui m’interpelle à chaque année. En 2019, la scène gastronomique portera sur le thème : Fêter, Manger, Créer : Un Voyage au cœur du monde et de notre monde.  Voici ce qui a retenu mon attention d’épicurienne ayant à cœur de faire rayonner les produits et le travail des chefs.

La programmation propose à la fois des hommages aux produits locaux et artisans du Québec et des rencontres enrichissantes entre les chefs de la scène montréalaise et des chefs d’ailleurs.  Cette année le volet gastronomie se bonifie de deux nouveautés.  La nuit Gourmande du 23 février et le Quartier Gourmand situé dans l’édifice de l’Astral durant tout le festival.

Crédit: Frédérique Ménard-Aubin. Restaurant le renoir

La nuit Gourmande : Samedi 23 février 2019

Découvrir la richesse de la gastronomie de Montréal, directement chez les commerçants, restaurants, épicerie, café, bar et pâtisserie. Un événement haut en couleur et en saveur avec une pléiade d’activités gastronomique aux quatre coins de la ville. Les quartiers en vedettes sont :

  • Wellington
  • Saint-Henri, Petite-Bourgogne
  • Centre-Ville
  • Petite-Italie

Je vous invite à consulte la page de la Nuit Gourmande de Montréal en lumière pour planifier vos escapades à travers la ville.

Quartier Gourmand : une nouveauté de cette année

Le quartier gourmand, situé dans la Maison du festival, 305 Sainte-Catherine ouest, deviendra un lieu de rencontre, de partage et de convivialité du 21 au 24 février.

Crédit photo: Benoit Rousseau

La 20e édition de Montréal en Lumière sera une occasion en or pour découvrir les trésors de la Côte Nord, une région du Québec aux ressources exceptionnelles, dans le nouveau quartier gourmand. Les producteurs de la Côte Nord présenteront leurs trésors gourmands.  Cette dynamique région est reconnue pour ses grands espaces et ses  paysages inoubliables. 

Crédit photo: Benoit Rousseau

Trésors des Bois Cette entreprise familiale fondée par Xavier Morinay à Gallix, tout près de Sept-Îles, cueille, transforme et commercialise des champignons, des plantes et des petits fruits.  Des dégustations de confiture de baies d’églantier et les compotes d’airelles et de chicoutai seront disponibles.

Poissonnerie Blanc-Sablon de la Basse-Côte-Nord offre un large éventail de morue, flétan, saumon, truite de mer, pétoncles, crabe, homard et capelan.  Deux produits, le pâtéde foie de morue et son fameux saumon fumé, seront offerts en dégustation.

Ferme Manicougan de Pointe-Lebel, près de Baie-Comeau est une entreprise agricole spécialisée dans la production de la camerise. Ce petit fruit, relativement méconnu au Canada, présente un goût acidulé sucré unique, s’apparentant au cassis, au bleuet et à la framboise.  Un opportunité de dégustation de camerise sous toutes ses formes  sera disponible.

Ferme maricole Purmer  sur l’île Grosse Boule, la plus vaste île de l’archipel des Sept-Îles cultive des algues d’élevage, des moules et des pétoncles.

Les Saveurs Boréales : située à Forestville, cette entreprisedirigée par Russel Tremblayse spécialise dans la récolte de la salicorne, la gomme et la poudre de sapin, le myrique baumier, le thé du Labrador et les champignons sauvages. Comme dégustation, il y aura un un thé de chaga, ce champignon qui pousse sur les bouleaux et les merisiers.  Des informations sur le champignon crabe, à la couleur orangée et au goût de mer, ainsi que sur le poivre des dunes, au goût de sapinage.

Les soupes du monde

Pour rejoindre la thématique de Montréal en Lumière : Voyage autour du monde / Au cœur de notre monde, les festivaliers pourront se régaler avec une offre de 5 soupes de 5 restaurateurs montréalais de 5 pays différents

  • Le Japon :  avec une soupe miso du restaurant Juni
  • Le Portugal : avec une Sopa à Lavrador de restaurant Ferreira
  • Le Mexique : avec une Sopa Azteca de Tachido
  • L’Inde : avec un Dahl du restaurant Ta
  • Le Québec : avec une soupe aux saveurs de la Côte-Nord du restaurant Blumenthal.  La soupe sera composée de morue, de crevettes, de mactre de Stimpson et d’algues séchées, ainsi que du trio haricot-courge-maïs, appelé « les trois sœurs » en référence aux trois principales cultures traditionnelles autochtones.  Cette soupe a été concoctée par Philippe Mollé qui valorise le registre culinaire de la Côte Nord et le respect des communautés autochtones.

Le Festival des Hivernants de Sept-Îles  

Dans un décor de poste de traite des fourrures durant l’hiver dans un conteneur situé sur la place des Festivals que l’événement prendra vie.  Un groupe de musiciens accueillera les visiteurs, qui pourront aussi déguster gratuitement une tisane à la chicoutai tout en écoutant l’étonnante histoire des postes de traite ainsi que l’histoire, la culture et le mode vie des autochtones.  C’est une façon de vivre l’hiver traditionnel et moderne, alliant la diversité des deux communautés, innue et allochtone, qui se côtoient encore aujourd’hui à Sept-Îles.  Parcs Canada propose de découvrir la Réserve de parc national de l’Archipel-de-Mingan, l’un des plus beaux parcs nationaux au Canada.

Des conférences à saveur nord-côtière

Salle Gourmande, au 2e étage de la Maison du Festival :

Atelier sur la mixologie et les petits fruits Jeudi 21 février à 17h30 et Dimanche 24 février à 20h

Une rencontre entre la mixologie et la Côte-Nord pour explorer l’art des mélanges, entre petits fruits et épices de la forêt boréale. Un cocktail d’attraits, de compositions originales et de dégustations, avec Philippe Mollé à l’animation et Manuel Perrier à la mixologie.

De la Gaspésie à la Côte-Nord, le futur de notre alimentation avec les algues Samedi 23 février à 19 h 15 

Conférence sur les algues marines et alimentaires avec Sandra Blais (Purmer), Antoine Nicolas (Océans de Saveurs) et Philippe Mollé  Pour découvrir l’aspect scientifique et comestible des algues, cette richesse à découvrir et à déguster sur place.

Conférence sur l’inestimable richesse des produits issus de la forêt boréale dimanche 24 février à 19h.  

Petits fruits, champignons, thé du labrador et poivre des dunes ne sont que de petits exemples des sujets abordés par des spécialistes nord-côtiers de la forêt boréale avec Philippe Mollé. Découvertes et dégustations au menu !

Des conférences sur les différents courants sociaux

La gastronomie sociale au Québec du cœur à la table! Jeudi 21 février 2019 à 20h

Pour en savoir plus sur la gastronomie, l’engagement social et écologique, une intéressante discussion aura lieu avec plusieurs invités Jean-François Archambault de La Tablée des Chefs et John Winter Russell du Candide, Dan Giusti de Brigaid et Les Filles Fattoush.

Instagram et la gastronomie : pour le meilleur et pour le pire (en anglais) Lundi 26 février de 14 à 16h

Instagram est devenu une vitrine incontournable pour le quotidien des restaurateurs. Il est l’un des outils préférés des foodies pour suivre l’actualité des professionnels de la gastronomie. Le #food comptabilise plus de 250 millions de publications sur le réseau social et 27% des internautes se rendant sur Instagram partagent ce type de contenu. Enfin, les « food lovers » consomment quatre fois plus de contenus que les utilisateurs moyens et ils se connectent sur Instagram du matin jusqu’au soir, en moyenne 18 fois par jour.

Mais plusieurs questions s’imposent : est-ce que parce que c’est beau, c’est bon ? De quelle façon Instagram a-t-il changé la façon dont on mange ? Quelle est l’influence d’Instagram sur les restaurants et les chefs ? De quelle façon les restaurants se sont-ils adaptés à ce média ? De quelle façon s’en servent-ils ? Quels en sont les avantages et les désavantages ?  Afin de répondre à ces questions et de décortiquer cette relation complexe qu’entretiennent la gastronomie et Instagram, #mtlenlumiere a réuni autour d’une même table des acteurs incontournables québécois et américains de ce média: Élise Tastet (plus de 33 000 abonnés) Antonin Mousso (plus de 32 000) et la chef internationale Camille Becerra (plus de 84 000 abonnés.

Tikivernale – Soirée cocktails mardi 27 février à compter de 19h

Source page facebook de l’événement

Montréal est une incontestable capitale culturelle hivernale. Et, en même temps… on ne peut s’empêcher d’idéaliser la vie sous des latitudes plus clémentes. A3 Québec, l’organisme derrière La Grande Dégustation de Montréal, et la boutique cocktail Alambika ont donc décidé de vous concocter une petite soirée délirante pour réconcilier notre identité laquelle est, finalement, plus bipolaire que polaire…Imaginez-vous : Fin février, dehors il neige et il y a foule emmitouflée sur la Place des Festivals pour célébrer Montréal en Lumière. Vous entrez dans l’immeuble de L’Astral avec vos amis, montez les marches et découvrez une salle vitrée surplombée de lumières champêtres, de totems Tiki, des plantes du plafond au plancher, des bars de plage et un band de Surf Rock qui se donne à fond.

Puis, votre vue s’ajuste à la lumière… vous réalisez que les verres cocktail sont en forme de boule de neige, les hôtes portent des chemises à carreaux sous les colliers à fleurs, les idoles polynésiennes arborent tuques et foulards, les canneberges ont remplacé les cerises et le sirop de sapin baumier, le cordial de menthe. Une soirée sympathique qui s’inscrit dans la thématique « Un Voyage au cœur du monde et de notre monde. »

Des aventures épicuriennes avec les Grandes tables Air France

Une multitude d’activités gourmandes se déroulera autour des 45 grandes tables Air France avec une quinzaine de pays différents.  Les rencontres entre des chefs d’ici et d’ailleurs sont prometteuses.

Fait intéressant : ce sont les chefs qui ont choisi leur jumelage, question d’entretenir des liens humains et créatifs avec les chefs étrangers pour créer des expériences magiques.

J’ai souvenir encore de notre soirée au Mousso où Antonin avait choisi son chef, celui du restaurant parisien Atsushi Tanaka. Du grand art! Crédit photo: Frédérique Ménard Aubin.

Cap sur le Portus 360! Un tour des Îles du Saint-Laurent avec le savoir faire d’une portugaise. 25 et 26 février 2019. 

Toujours dans la perspective de faire rayonner les produits de notre terroir, il y aura un voyage insulaire gourmand des plus prometteurs au restaurant Portus 360. Grande voyageuse et amoureuse du Québec, la chef portugaise Helena Loureiro a décidé de s’aventurer de l’estuaire du fleuve Saint-Laurent jusqu’au golfe, à la découverte de quatre îles et de leurs spécialités gourmandes.

Source Portus 360

L’île d’Orléans est reconnue comme le berceau de la Nouvelle-France et longtemps surnommée « le jardin de Québec.  Pour l’occasion, le blanc Réserve du Bout de l’île et le mousseux blanc Brut du Vignoble Ste-Pétronille seront servis. Les alcools fins de renommée internationale de Cassis Monna & Filles seront en vedette de l’apéro au dessert.

L’Isle-aux-Grues  est la seule des 21 îles de l’archipel à être habitée toute l’année (130 habitants). Elle doit sa renommée à l’artiste peintre Jean-Paul Riopelle. Les excellents fromages de la fromagerie Île-aux-Grues : La Tomme de la Grosse-Île, la Bête-à-Séguin, le Cheval Noir de l’Isle et le Bécart de l’Isle seront apprêté par la chef du Portus 360

L’île Grosse Boule est la plus vaste île de l’archipel des Sept-Îles.  Cette île aurait été aperçue par Jacques Cartier vers 1535, et ce dernier lui aurait donné son nom à cause de sa forme ronde. Aujourd’hui, on s’y rend en Zodiac. Les produits comme les pétoncles et les algues de la Ferme maricole Purmer seront mis en valeur.

Les îles de la Madeleine constituent un archipel du golfe du Saint-Laurent et les produits alimentaires locaux proviennent de deux garde-manger naturels, la terre et la mer. Le restaurant de cuisine créative La Table des Roy, situé à L’Étang-du-Nord et dirigé par la chef Johanne Vigneau propose des menus avec des produits des îles, tel que le maquereau, le flétan, la morue, les pétoncles Princesse, les huîtres, le ris de veau, le jeune bœuf et les fromages des Îles. La chef Helena cuisinera quelques recettes typiques de son amie Johanne selon les produits au gré des arrivages.

Chez Chose : Des soupers mettant en valeur les produits du terroir québécois. 22, 23, 27 février, 1 et 2 mars

Afin de souligner son admiration pour les formidables producteurs d’ici qui l’approvisionnent à l’année, Marie-France propose un menu 5 services à l’aveugle, mettant en vedette les produits de très haute qualité du Québec.

Source Montréal en lumière

Chez victoire : Une cuisine boréale 24 et 25 février

Le chef Alexandre Gosselin accueillera le chef Arnaud Marchand, du restaurant Chez Boulay, à Québec, pour une soirée boréale 5 services à quatre mains. Les deux chefs, qui partagent la même passion et le même désir de cuisiner frais et local, et ce, en toute simplicité, seront complices en cuisine pour vous concocter ce repas unique.

Et du côté international…

Restaurant Le Pastel : Une combinaison gagnante : Paul Liebrandt et Jason Morris. 1 et 2 mars

Dès le dévoilement de la programmation gastronomique, j’ai tout de suite interpellé par ce jumelage du tonnerre.  La grande cuisine ouverte sur la vaste salle sera une occasion parfaite pour observer les deux chefs en plein action. Certifié 2 étoiles Michelin à New York, Paul Liebrandt, reconnu pour sa cuisine audacieuse, créative et un brin excentrique, revisitera ses classiques. En compagnie du chef Jason Morris, tout aussi inspirant, ils créeront ensemble des nouveaux plats à déguster dans ce décor chic et minimaliste aux couleurs pastel. De la grande classe !

Manitoba : Une soirée à saveur sociale, au profit de la Tablée des Chefs. 22 février

Menée par l’ancien chef de cuisine du Noma, Dan Giusti qui sera de la conférence sur la gastronomie sociale, quatre jeunes cuisiniers viennent expérimenter une soirée complète dans une cuisine professionnelle sous la gouverne de deux chefs de talent. Un menu dégustation de haute voltige, pour une bonne cause dans la cuisine du chef Simon Mathys

Source Montréal en lumière

Europea : De la grande visite d’Israël. 25 et 26 février

Jérôme Ferrer a choisi d’inviter le chef Uri Jeremias, du restaurant Uri Buri à Acre, en Israël. Les produits de la mer n’ont plus de secrets pour cet ancien pêcheur et plongeur qui a grandi au bord de la Méditerranée. Autodidacte, il apprend à les cuisiner d’abord pour ses amis, explorant mille façons de les apprêter tout en fraîcheur, en simplicité et en saveurs épicées.

Source Montréal en lumière

Hoogan et Beaufort : Une cuisine moderne. 26 et 27 février

Marc-André Jetté accueillera le chef pâtissier Patrice Demers et le chef Jason Franey

Dans un décor magnifique du restaurant situé dans la technopole Angus, venez découvrir une cuisine moderne composée d’ingrédients locaux à base de légumes frais, à laquelle chef Franey saura certainement ajouter une touche de magie et de sophistication.

Source Montréal en lumière

Ikanos Menu de la mer. Du 21 au 28 février et le 3 mars

Avec leur nouvelle licence d’importation de fruits de mer, le chef Constant Mentzas
promet d’inclure des produits exclusifs à son menu grec méditerranéen, qui met de l’avant fraîcheur et authenticité des saveurs, tradition et modernité.

Dans le superbe espace de style loft habillé de briques blanches et de tables de bois, la Grèce se dévoile sous un autre jour.

Source Montréal en lumière

Ikanos : Modernité gastronomique de la Méditerranée. 1 et 2 mars

Qu’est-ce que le chef Ever Cubilla de Barcelone et Constant Mentzas ont en commun ? Leur passion pour les fruits de mer, ainsi que le respect d’un produit bien travaillé. Animé par une créativité et un esprit de partage de connaissances, notre tête d’affiche joindra son savoir-faire à l’équipe du Ikanos, afin de vous proposer un menu dégustation 8 services à la fine pointe de la gastronomie

Chef invité Ever Cubilla – Foto Joan Pujol Creus 2

Le Mousso Un festin des sens au Mousso. 28 février, 1 et 2 mars

Antonin Mousseau-Rivard est reconnu pour sa cuisine créative, innovatrice et savoureuse. Il est toujours prêt à se dépasser, c’est pourquoi chaque expérience au Mousso en est une renouvelée et unique. Avec Iliana Regan, chef autodidacte et fille d’agriculteur, qui prend toujours plaisir à mettre en valeur les saveurs pures des ingrédients qu’elle a côtoyés étant petite. Dans sa famille, la tradition était de cultiver et récolter sur place. Elle orchestre des menus de dégustation destinés à satisfaire les sens et à extraire l’essence du terroir en racontant l’histoire de son héritage du Midwest.

Gageons qu’en équipe avec Antonin Mousseau-Rivard, qui cuisine aussi en harmonie avec le terroir et porte une attention quasi artistique à la présentation de ses plats, et en collaboration avec le chef exécutif Massimo Piedimonte, vous découvrirez ou redécouvrirez le bonheur de manger chez Mousso

Source Montréal en lumière Antonin Mousseau-Rivard et Benjamin Mauroy-Langlais

Le Petit Mousso. 21-22-23 février

Le local d’origine du restaurant d’Antonin est devenu Le Petit Mousso, le jeune petit frère du Mousso.  L’importance de la qualité de vie est une des valeurs de ce jeune chef Benjamin Mauroy-Langlais, chef et père avant tout. La carte est aussi élaborée et gourmande que le Mousso, mais plus accessible pour les gens du quartier. Une occasion de voir des oeuvres du célèbre peintre Jean-Paul Mousseau.

Le Valois : Hommage à Joël Robuchon et à sa région natale. 21 au 28 février et du 1 au 3 mars

Source Montréal en lumière

Bien que Joël Robuchon ait eu un goût prononcé pour le raffinement dans l’assiette, le grand chef prêchait également une cuisine simple et accessible, notamment dans ses émissions de télévision. C’est un mélange des deux que le chef Benjamin vous propose dans un menu qui met à l’honneur certaines créations du chef le plus étoilé au monde, ainsi que certaines spécialités de la région Poitou-Charentes, sa région natale.

Bon festival!

Crédit photo Benoit Rousseau

Pour avoir des nouvelles de Mission Cuisine Urbaine, je vous invite à me suivre sur Facebook ou Instagram ou vous abonner à mon blogue par courriel.