Produits à découvrir Style de vie et mode

L’expérience Tagada ou un créateur de panier d’épicerie écogastronomique

Un jour ou l’autre, nous avons besoin d’aide, sur une base régulière ou occasionnelle pour le ménage, le déneigement ou autres trucs du genre. Comme d’un DJ pour « sauver mon âme avec cette chanson » (1990 de Jean Leloup). Ou d’avoir recours à un panier de produits locaux, pour explorer l’univers culinaire des artisans du terroir, lorsqu’on habite dans un désert alimentaire…

Désert alimentaire: tout endroit situé dans un rayon de plus de 500 mètres d’une épicerie. Note de l’auteure: Ayant vécu la majeure partie de ma vie d’enfant et d’adulte avec vue sur une épicerie au coin de la rue, j’ai tendance à qualifier de « désertique » plusieurs lieux sans source d’approvisionnement à proximité! ;D

Une façon nouvelle de faire son marché dans la frénésie de la vie urbaine est possible grâce à ce service essentiel nommé Tagada. Un créateur d’épicerie fascinant, Vincent Lalonde, ayant vécu aux Îles-de-la-Madeleine le temps de fonder la fromagerie Pied-de-Vent et la charcuterie Des cochons tout ronds, est revenu sur la grande île de Montréal pour développer un concept d’éco-gastronomie. La mission de Tagada est de faire découvrir les produits du terroirs québécois tout en limitant la distance entre le producteur et le consommateur.

emballage quinzaine

Plusieurs types de paniers de produits sont disponibles, avec en prime une livraison à domicile pour plusieurs secteurs de la région montréalaiseDécouverte, Terroir, Poissonnier, Gourmet, Frugal, Traiteur voilà autant de dénominations pour désigner les uniques assemblages des produits des quatres groupes alimentaires ou de substituts.  Le contenu des paniers est dévoilé à chaque jeudi.  Il est possible de commander 1 à 2 semaines avant la livraison, le mercredi ou le jeudi soir, selon un rendez-vous dûment planifié.

pintade

Les produits proposés permettent de guider les choix de menus pour une bonne partie de la semaine.  Ainsi la période de 1 à 2 semaines avant de recevoir un panier donne le temps d’explorer les recettes; une belle occasion de renouer avec ses livres de recette ou de naviguer sur le web à la recherche d’idées géniales.

radis

Avertissement: La première fois que vous recevez un panier Tagada, attendez-vous à croire que Noël est de retour! Le contenu est digne d’un cadeau pour des passionnés de cuisine. Devant tant d’abondance et de diversité, ça donne littéralement le goût de pleurer joie.  Par exemple, le mesclun Fleurs des Jardiniers du chef est un petit luxe qui revampe n’importe quel plat.

Il est aussi possible de provoquer un brin de jalousie si vous « instagrammez » et publiez le contenu de votre panier sur Twitter ou autres réseaux sociaux.

De plus, il y a parfois des plats cuisinés, comme un pot de cassoulet de la ferme Basque de Charlevoix,  des Dumplings de Chinoiserie & Dumplings, des Empanadas de La Diabla, des pâtes de Coloccia avec de la sauce de la Drogheria Fine… brefs de belles découvertes pour simplifier la vie!

Sous le signe de la flexibilité, car il n’est pas nécessaire de commander à chaque semaine, les paniers Tagada peuvent aider à planifier les repas quotidiens ou pour simplifier les préparatifs d’une escapade dans un chalet en montagne ou une maison de campagne.  Toutefois, ça ne remplace pas le fait d’aller à l’épicerie de temps à autre.

Voilà le principe de l’écogastronomie.  Adopter un panier valorisant les produits locaux d’artisans sélectionnés par l’équipe de Tagada est un grand geste pour respecter notre petite planète bleue et ses habitants.

Voici le résultat de mes réflexions culinaires autour des multiples paniers que j’ai adopté!

couscous poulet JAckson Pollock
oeuf de caille dans fleur
  • Couscous de mini-zucchinis et papillotes de poulet
  • Tempura de fleurs de courgettes farcies d’un oeuf de caille
  • Salade d’asperges, prosciutto et dukka
  • Rillette de saumon
  • Pintade cordon bleu, proscuitto et tomme Demoiselle des Îles-de-la-Madeleine
  • Parmentier de cuisses de pintade braisées, variation de la recette au canard de Ricardo
  • Papillote de filet de truite de la pisciculture Les bobines (produit congelé) méthode Masterchef Australie
  • Saumon laqué aux nouilles soba, shitakes, poireaux (au lieu du chou nappa), inspiré de Danny Saint-Pierre
  • Carbonara d’esturgeon fumé inspiré de Frédéric Cyr
  • Rillette d’esturgeon fumé à la lime et coriandre, façon Héloïse Leclerc Foodista @180degreF

Pour avoir des nouvelles de Mission Cuisine Urbaine

Je vous invite à me suivre sur Facebook ou Instagram. Vous pouvez aussi vous abonner à mon site web par courriel.

2 comments on “L’expérience Tagada ou un créateur de panier d’épicerie écogastronomique

  1. Ping : Cousous aux mini-légumes. Projet #19 Atelier Daniel Vézina | Mission Cuisine Urbaine

  2. Ping : Tempura de fleurs de courgette farcies d’un oeuf de caille | Mission Cuisine Urbaine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :