Mes carnets de saison Printemps Été Josée Di Stasio

3 livres de recettes pour profiter de la fin de l’été et des récoltes

J’apprécie tout particulièrement la fin de l’été, synonyme des dernières récoltes.  Il y a aussi le retour du temps frais propice à se plonger dans des découvertes culinaires.  À l’aube de la rentrée scolaire, j’ai pris le temps de feuilleter des livres formidables et inspirants.   D’où cette chronique de livres de recettes à découvrir, même s’il s’agit de parutions du printemps. Mea Culpa!

Le printemps et surtout l’été se sont déroulés à la vitesse de l’éclair.   Cette année tout particulièrement, j’ai même perdu le goût de cuisiner et d’explorer des livres reçus.  C’est probablement dû à l’impression d’être perpétuellement en mouvements avec plus de 5000 kilomètres passés sur la route, de Tadoussac à Portland, Maine, entre autres. Surtout les (trop) nombreuses périodes de canicule ont minés ma capacité à prendre le temps de m’arrêter pour cuisiner.

Puisque ces livres sont intemporels, mieux vaut tard que jamais pour vous en parler. Comme le dit Josée di Stasio : « La belle saison passe si vite, qu’il faut en saisir chaque jour!. »

Mes carnets de saison : printemps – été par Josée di Stasio. KO Éditions

Ce livre rassemble une centaine de recettes favorites de Josée di Stasio.  Étonnamment, le premier chapitre de ce carnet n’est pas consacré à des recettes avec des asperges disponibles au printemps.  Josée a plutôt choisi de présenter ses idées axées sur l’art de vivre.  Ainsi elle recommande d’accueillir le printemps et humer l’été avec des bouquets de fleurs dans la maison. Un pur ravissement de lire les conseils de Josée qui aurais aimé être fleuriste, entre autres choses. 

Josée parle ainsi de la Dolce Vita en proposant des astuces pour de rafraichissantes boissons en guise de bienvenue et l’art de l’apéro.  Ce carnet fascinant est une invitation à vagabonder au fil de pages, à profiter pleinement et simplement des beaux jours.

Mes carnets de saison Printemps Été Josée Di Stasio pour profiter des récoltes

« Quand on aménage des étals à l’extérieur du marché public, ça me rend de bonne humeur. Manger local va de soi, maintenant plus que jamais d’ailleurs. Pourquoi aller chercher ce qui vient de plus loin? Mes menus sont composés des produits du marché qui sont souvent très peu transformés. C’est le temps de profiter des produits d’ici, de sortir nos classiques ou de fouiner pour rafraîchir notre répertoire. »

Un beau carnet rempli des astuces de Josée di Stasio

Les photographies sublimes de Dominique T Skoltz donnent vraiment le goût d’aller s’approvisionner sur les étals d’herbes, de fruits et de légumes.  Il y a plusieurs recettes savoureuses afin de cuisiner des plats colorés comme des salades et des pâtes bien sûr.  De plus, il y a des idées pour réinventer les menus de casse-croûte, improviser un repas sur la terrasse et préparer en un tour de main quelques desserts de saison.    

Ce livre est une véritable source d’inspiration, remplis de trucs et d’astuces pour profiter des saisons où la nature est à son apogée. La citation du romancier et critique culinaire Curnonsky, alias le prince des gastronomes, résume à merveille l’esprit de ce pécieux carnet. « En cuisine, comme dans tous les arts, la simplicité est le signe de la perfection. »

À propos de ce carnet printanier et estival, Josée di Stasio mentionne ainsi : « On me dit souvent : « Cette recette, je la verrais bien dans un livre! » ou encore « J’imprime souvent vos recettes et je les regroupe dans un cahier. » C’est de là qu’est venue l’idée… » Ce livre répond à tous ceux qui aiment avoir leurs recettes préférées à portée de main et qui affectionnent particulièrement les beaux ouvrages. Il y a tellement de plaisir à feuilleter, sentir le papier, découvrir de jolies images et surtout suspendre le temps.

À découvrir: Une délicieuse tarte aux tomates inspirée par la styliste et auteure Josée di Stasio qui fait partie de mon répertoire culinaire estival.

Tarte aux tomates et gruyère
Cette tarte aux tomates est divinement bonne! Avec des tomates du jardin ou de serre cuites doucemement sur une abaisse de tarte ou de la pâte feuilletée recouverte de votre fromage préféré!
Découvrez cette recette
Tarte aux tomates et gruyère Mission Cuisine Urbaine

Pour savourer la douceur du temps façon Josée di Stasio, je vous invite à vous procurer ce recueil avant le lancement du deuxième tome prévu à l’automne. 

Méditerranéenne. Recettes et inspirations ensoleillées par Vanessa Perrone. Éditions Cardinal

Vanessa Perrone conjugue l’héritage culinaire de sa famille italienne à ses connaissances en nutrition pour célébrer l’alimentation méditerranéenne.  Chaque recette photographiée par la talentueuse Ariel Tarr charme l’œil et incite à concocter des plats ensoleillés.

Guidée par le plaisir, cette approche caractérisée par la liberté et la flexibilité relève davantage d’un mode de vie que d’une diète.  Véritable source d’inspiration, les idées de Vanessa Perrone peuvent être adoptées par chacun et chacune à sa manière.

Ainsi ce livre rengorge de recettes familiales aussi saines que rassembleuses.  Un véritable univers pour séduire ses papilles et changer ses habitudes alimentaires.   Les conseils pratiques adaptés à la vie de tous les jours sont le fruit d’une cuisinière passionnée.  Vanessa souhaite transmettre la philosophie entourant le style de vie méditerranéen par l’entremise de ce recueil.  Le partage de recettes, toujours nourrissantes et agréablement dépaysantes sont une de ses valeurs.

Méditerranéenne Vanessa Perrone un livre idéal pour le temps des récoltes

Avec ce livre de recette il est plus facile d’apprêter et cuisiner les légumes ainsi que les partager autour de la table familiale. Vanessa propose des trucs pour intégrer des poissons issus de la pêche durable et locale.  Flexible et réaliste, elle propose aussi des alternatives si on n’aime pas le poisson car on n’a pas à se forcer à en manger pour vivre à la méditerranéenne.

Parmi les plats dignes de mention, il y a des formules de déjeuner comme le pain doré à la ricotta et sirop d’érable aux bleuets. D’autres merveilles sont le saumon en croûte de gremolata, la lasagne à la courge et caponata, une timbale de pâtes à l’aubergine ou une soupe de tomates rôties et de lentilles avec «croûtons » d’halloumi). Côté dessert, on y trouve un gâteau sans farine au chocolat, noisettes et espresso et plusieurs autres délices.

“Chi mangia bene, vive bene”.

Ce proverbe italien qui signifie « celui qui mange bien, vit bien » a grandement influencé la jeune québécoise.  Elle a eu la chance de grandir au sein d’une famille où la culture alimentaire était forte, positive et de quoi être fière.  Sa passion pour la nourriture a germé bien avant sa carrière professionnelle en nutrition.  La nourriture, la cuisine et la table familiale, voilà la trilogie dans laquelle son cœur baigne depuis toujours.  Et maintenant elle a l’occasion de communiquer de façon réaliste et pratique les fondements d’une cuisine à la méditerranéenne pour viser être en bonne santé, sans sacrifier le plaisir!

À propos de la diète méditerranéenne

La diète méditerranéenne a été décrite par les scientifiques dans les années 50.  Saviez-vous que le mode alimentaire méditerranéen a été ajoutée à la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de UNESCO en 2013.  Au-delà d’une façon de se nourrir, la philosophie de la diète méditerranéenne est empreinte de savoir-faire, de connaissances, de rituels et de traditions.  Autant d’éléments qui honorent les manières de se procurer et de produire les aliments, principalement des végétaux.

Un livre inspiré par la volonté de transmettre son héritage méditerranéen

Dans sa vie professionnelle, la fameuse diète méditerranéenne suscite beaucoup de questionnement.  « Est-ce une cuisine ou une diète ? Faut-il être Méditerranéen? Comment intégrer cette approche au Québec avec des produits locaux? »

Toutes ces questions qui ont amenée à écrire la rayonnante nutritionniste à rédiger ce livre de recettes et d’inspirations ensoleillées : Méditerranéenne.

«?Je porte à la fois le chapeau de maman et de nutritionniste. Les aliments sont donc au centre de ma vie. Dans mon univers professionnel, ils servent à nourrir, à prévenir et à guérir. À la maison, ils sont synonymes de tradition, de culture, de plaisir et de célébration.

Avec ce recueil de recettes, il est facile de déposer une savoureuse dose de plaisir sur la table?! Le livre Méditerranéenne a tout pour faire souffler un vent de fraîcheur et de simplicité sur les petites et les grandes occasions. 

Mangez local 2 par Julie Aubé

Le nouveau livre de Julie Aubé divise l’année en 8 temps.  Avec le deuxième tome « Mangez local! » le mouvement continue d’avancer sur le chemin de la proximité.  Ces huits nouveaux chapitres sont remplis d’inspiration et d’astuces pour cuisiner les saveurs locales lorsqu’elles sont en saison.  De plus on retrouve des trucs pour faire des provisions. 

« Un mouvement est en marche et, ensemble, on peut mener loin l’idée de manger près! »

Il y a un enthousiasme collectif à se régaler des saveurs d’ici et à soutenir les gens extraordinaires qui vitalisent notre territoire. Cette tendance accentuée par la pandémie est là pour de bon. 

La nutritionniste Julie Aubé poursuit sa mission d’inciter la population à manger avec des produits de proximité toute l’année en choisissant des aliments locaux près de la nature et de leur nature. Une excellent façon d’intégrer tranquillement les aliments d’ici et trouver des substituts. Elle partage ses trucs de conservation des aliments « de passage » afin d’en profiter à longueur d’année

Avec plus d’une soixantaine de recettes, elle propose une marche à suivre afin de guider nos pas.  Ainsi ce recueil regorge de nombreuses astuces pour harmoniser notre alimentation avec le rythme des saisons.  De manière concrète, facile et toujours sous le signe des saveurs, le guide de Julie permet de soutenir cet engagement alimentaire, bon pour la planète. 

Mangez Local Julie Aubé des recettes pour achats locaux et pour les récoltes

Julie Aubé avait fait un tour du calendrier en 12 mois dans le tome précédent.  Rythmé en huit temps de l’année, cet ouvrage comprend des idées pour profiter des aliments frais et passagers et des outils pour faire des provisions 100 % locales.  Pour les mois les plus enneigés de l’hiver, Mangez Local est remplis de suggestions pour ajouter de la variété dans notre assiette.

Une invitation à cuisiner en 8 temps au gré des saisons

C’est un livre qui permet d’harmoniser notre alimentation avec le rythme des huit saisons qui caractérisent le Québec agricole.  Pour répondre à l’intérêt grandissant pour les aliments d’ici, cette mordue du Québec sépare cette fois son livre en huit temps, question de mieux décrire la réalité agricole.  Selon Julie Aubé, il y a tout un monde de différence entre le début d’une saison et la transition vers la suivante. Elle donne l’exemple des têtes de violon ou des asperges du début du printemps, puis de la rhubarbe et des fraises présentes à la fin de cette même saison.

Pour illustrer cette valse à huit temps au fil des quatre saisons, il y a un gâteau aux prunes pour le «temps des couleurs», le classique poireaux vinaigrette au «temps des grâces», des pétoncles sur lait de maïs au «temps des sucres» et des asperges façon tapenade au «temps des semis».

Intrigué par ce concept des 8 saisons, je vous recommande d’adopter ce guide, un complément aux livres de cette chronique.