Événements Semaine Thématique

De nouvelles huîtres canadiennes à découvrir. Oystermania!

Une 10e édition du festival gastronomique Oystermania se poursuit jusqu’au 27 octobre 2019 dans la grande région de Montréal.   C’est une excellente façon d’aller au restaurant afin de déguster une douzaine d’huîtres et un accord cocktail ou bulles pour un prix abordable de 10$.  

Les billets pour chaque restaurant seront disponibles sur www.restomania.ca.

Pour suivre l’événement sur les réseaux sociaux #OYSTERMANIA #RESTOMANIA

Crédit photo: Lyne P Mission Cuisine Urbaine

Lors du lancement de la 10e édition, j’ai eu l’occasion de découvrir à l’Auberge Saint-Gabriel quatre variétés des huîtres canadiennes nouvellement arrivées sur le marché québécois.

Le nouveau partenaire officiel d’Oystermania, Odessa Poissonnier a présenté une sélection d’huîtres canadiennes élaborée sur mesure avec la collaboration de Seafoodia Oysters.

Il s’agit des huîtres Royal Canadian, Summer Love, Village Bay et Honey Moon.  Cette dernière est ma préférée.

Huîtres Royal Canadian, Île-du-Prince-Édouard, Canada

Elle est cultivée pendant 6 à 7 ans dans le sol argileux de Hunter River, puis termine sa croissance en suspension. Sa chair est dense et offre une finale qui rappelle le goût franc des champignons sauvages.

Source Oystermania

Huîtres Summer Love, Île-du-Prince-Édouard, Canada

Élevée durant 4 à 6 ans dans les eaux pures et limpides du nord de l’Atlantique. Elle a une chair généreuse avec une touche d’agrumes et une finale légèrement salée et crémeuse.

Crédit photo: Lyne P Mission Cuisine Urbaine

Huîtres Village Bay, Nouveau-Brunswick, Canada

Elle est la favorite des chefs étoilés du monde entier. Son goût est délicat avec des notes de noisette et une finale onctueuse. De plus, elle est cultivée pendant 4 à 6 ans dans les eaux canadiennes.

Huîtres Honey Moon, Nouveau-Brunswick, Canada

Élevée dans les eaux froides canadiennes pendant cinq à sept ans. Elle est une huître à la chair ferme qui remplit parfaitement sa coquille étroite et lisse. Elle a de délicates notes d’agrumes et de sel.

Crédit photo: Lyne P Mission Cuisine Urbaine

À Propos de Nepco et Odessa :

En 1982, la famille Ferron se lance dans le milieu de l’alimentation en inaugurant un premier centre de distribution et un commerce de détail. Au cours des années suivantes, l’entreprise prend de l’expansion, de sorte que plusieurs autres poissonneries ouvrent leurs portes dans la région du Grand Montréal.

En avril 1987, la famille Ferron entreprend la distribution de poissons et de fruits de mer avec Les pêcheries Norref, qui deviendra par la suite le plus important distributeur de produits de la mer au Québec.  Une première succursale voit le jour  en 2003, sur la rue Molson, à Montréal : Odessa L’Entrepôt.  En 2011, la famille québécoise vend Les pêcheries Norref pour se concentrer sur Les Poissonneries Odessa.

Au fil des années, plusieurs succursales des Poissonneries Odessa font leur apparition au Québec. En mai 2008, l’entreprise inaugure une nouvelle poissonnerie au Centropolis de Laval et cette dernière demeure, à ce jour, la plus grande de la province.

Trois générations et sept succursales plus tard, la mission première de la famille Ferron et des Poissonneries Odessa demeure toujours la même : inspirer les amateurs de poissons et de fruits de mer par une variété exceptionnelle de produits de la mer, frais, surgelés ou cuisinés, ainsi que des conseils pour mieux les déguster. 

Bon à savoir, les poissonneries offrent le service pour ouvrir les huîtres à domicile.

Pour voir des nouvelles de Mission Cuisine Urbaine

Je vous invite à me suivre sur Facebook ou Instagram. Vous pouvez aussi vous abonner à mon site web par courriel.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :