Frites à la coréenne: Gamja fries du Namu Gaji San Francisco

J’aime les défis culinaires! Voilà qu’au retour d’un périple de 7 jours à San Francisco, mes hommes préférés (Homme Nº 1 et Fils Nº 1) m’ont lancé l’idée de faire des frites à la coréenne comme lors de l’Happy Hour au restaurant Namu Gaji à San Francisco.

00100dPORTRAIT_00100_BURST20180628184217640_COVER (1)
“C’est facile maman; c’est juste des frites et du bœuf Bulgogi!” En direct du Namu Gaji!

Il faut savoir que le Namu Gaji, au 499 rue Dolores , est un des restaurants que nous avons le plus apprécié lors de notre périple à San Francisco, autant pour les saveurs, le décor et la philosophie.

La santé, le bonheur, la communauté et la responsabilité sont nos valeurs fondamentales

Forts de leur expérience au restaurant panasiatique de leur mère, le Dah-Mee, les frères ont déménagés un à un à San Francisco. Le projet et le rêve des frères Lee, David, Daniel et Dennis, originaires de la banlieue de Boston au Massachusetts, était de réunir famille et nourriture, d’où le Namu Gaji.

La famille compte aussi un restaurant décontracté rapide rue Divisadero le Namu Gaji Stonepot; c’est l’extension de la famille des Lee et « petite soeur » du Namu Gaji ainsi que le Namu Street Food au Ferry Building, Embarcadero.

00000IMG_00000_BURST20180628191628453_COVER-01

Ainsi le chef Dennis Lee a développé un sens inné des saveurs et des ingrédients asiatiques, en apprenant à cuisiner avec sa mère dès son plus jeune âge. Il réalise une cuisine innovante avec des bases traditionnelles et a reçu le prix Rising Star Chef du San Francisco Magazine lors de la première année de Namu Gaji en 2006.

IMG_20180628_184724 ok
Arancini au parmigiano reggiano 24 mois, kimchi et gochujang.

Leurs restaurants utilisent les meilleurs ingrédients, de beaux légumes cultivés à la main et des herbes asiatiques directement de leur ferme de 3 acres à Sunol, dans la baie de San Francisco en Californie.

IMG_20180628_190830
Le Stonepot du Namu Gaji avec ses légumes du marché, kimchi, et steak wagyu

Ainsi les frères Lee explorent et concrétisent la relation entre agriculteurs et communauté. Leur ferme utilise des techniques anciennes de l’agriculture naturelle et sans combustible fossiles. Leur fermière, Kristyn Leach, utilise des pratiques biologiques, biodynamiques, sans aucun combustible fossile. L’agriculture est pratiquée d’une manière qui met l’accent sur la relation des gens avec un endroit qui leur tient à cœur.  »

Un réel exemple de la ferme à la table.

Le menu pour enfants est généreux et débordant de saveurs!

Hors pour réaliser ce défi, il me fallait d’autres indices. La description du plat permettait de trouver les ingrédients essentiels pour faire des frites Gamja!

Kewpie, organic potato, teriyaki, gochujang, kimchi relish, bulgogi beef

J’avais une bonne base car j’ai déjà réalisé avec succès du bœuf Bulgogi et un des ingrédients essentiels de la cuisine coréenne, la pâte de piment fermenté, le Gochujang se trouve toujours dans mon réfrigérateur depuis que j’ai réalisé la Mission : explorer la cuisine coréenne en 2015.

Il me restait à partir à la recherche du Kewpie, une mayonnaise japonaise à base de vinaigre de riz. Enfin, il fallait trouver une recette de relish de kimchi, les sites Bon Appétit et Épicurious révèle les secrets de ce condiment merveilleux.

Voici donc les indications pour faire des frites Gamja at home… Un résultat fascinant selon notre famille!  Le goût est digne de nos souvenirs!

00100dPORTRAIT_00100_BURST20180714193023830_COVER
Voici nos Gamja Fries homemade.

Bœuf Bulgogi

• 500 g ribeye steak (bifteck de faux filet) coupé en languette de 1 cm x 5 cm, de 3 mm d’épaisseur
• 125 mL poire, asiatique de préférence en purée
• 60 mL d’oignon, réduit en purée
• 5 mL de fleur d’ail ou 1 gousse d’ail en purée
• 5 mL gingembre frais émincé
• 1 carotte en julienne
• 1 oignon vert coupé, en tronçons
• 45 mL de sirop d’érable
• 30 mL de sauce soya ou sauce tamari
• 15 mL d’huile de sésame
• Poivre noir moulu

Faire mariner le bœuf pendant 2 à 8 heures au réfrigérateur.

Pour la cuisson, retirer le boeuf de la marinade avant de le faire sauter quelques minutes au wok. Faire dorer le bœuf une petite quantité à la fois.

Faire bouillir la marinade dans une petite casserole pour obtenir une réduction consistante. Utiliser la réduction de la marinade pour déglacer la poêle et aromatiser les morceaux de bœuf. Au moment du service, déposer le bœuf dans la poêle en fonte brûlante.

En ajoutant des légumes  et un œuf,  vous pouvez aisément réaliser un Stonepot, connu sous Dol Sot Bibimbap, dont voici le lien vers ma recette.

00100dPORTRAIT_00100_BURST20180714193214498_COVER
Nos frites à la coréenne fait maison et le Bibimbap au bœuf Bulgogi

Frites

J’ai utilisé la variété Russet, connu sous le nom de Idaho.

Il est important de tailler de façon uniforme les pommes de terre.  Faire tremper les bâtonnets de pomme de terre dans l’eau chaude pendant 10 minutes. Dans une friteuse réglée à 350 ºF cuire une première fois pendant 5 minutes. Laisser reposer un minimum de 10 minutes et frire à nouveau à 375F le temps qu’il faut pour obtenir des frites dorées.

Relish de kimchi

Inspiré de Bon Appétit et Epicurious

  • 190 mL (¾ tasse) de chou nappa mariné (kimchi)
  • 90 mL d’huile d’olive
  • 60 mL de jus de lime
  • 45 mL de ciboulette
  • 30 mL de sauce soya réduite en sel
  • 22,5 mL de miel
  • 22,5 mL de sauce piquante Sriracha

Mélanger les ingrédients ensemble. Conserver au froid jusqu’au moment de servir. La relish de kimchi se conserve une semaine au réfrigérateur.

Sauce pour les frites Gamja

Un mélange 50-50 de Kewpie et de Gochujang (environ 60 mL de chaque)

Présentation finale

Mettre les frites dans un bol, ajouter la sauce pour les frites Gamja. Déposer des morceaux de bœuf Bulgogi (environ le quart de la recette). Mettre la relish de kimchi sur les dessus. Ajouter des traits de mayonnaise Kewpie.

Accompagner d’un Dol Sot Bibimbap au bœuf Bulgogi.  Enjoy!

Auteur : Lyne alias Urbaine

Je suis toujours à la recherche d'idées géniales pour ma famille de Fleurs de Macadam!