Coq-Au-Porc, un animal inventé dans votre cuisine!

J’avoue que nous avions délaissé vraiment le bacon, avec les courants culinaires véhiculés par Daniel Pinard et Josée Distasio.  La pancetta italienne d’origine était devenu le nouveau bacon. Il y avait sûrement un peu de snobisme culinaire!

Après une longue période Pancetta, j’ai redécouvert les avantages du bacon en tranches, unique en genre pour enrober un Coq-Au-Coq.  « Quoi maman, ça n’existe pas un Coq-Au-Porc! » dirent mes enfants. « C’est une expression culinaire et voyez comment c’est facile de concevoir cette animal de la ferme qui n’existe pas! »

  • Un filet de porc de 400 g, coupé en deux
  • 2 poitrines de poulet,  désossées et sans la peau, ouverte en porte-feuille; aplatir au besoin pour bien enrober le filet de porc.
  • 16 tranches de bacon
  • Épices à BBQ ou à steak à votre goût

Étendre un morceau du filet de porc sur une planche de travail et enrober avec une poitrine de poulet.  Procéder de la même façon pour l’autre poitrine et filet.  Enrober de bacon (environ 7 à 8 tranches selon la grosseur de votre création!

Après avoir réalisé votre Coq-au-porc « fait maison », il suffit de le ficeler avec de la corde de boucher.  Admirer ma technique grâce à mon projet #AtelierDanielVézina!

coq au porc

 

Saisir le Coq-au-Porc sur tous les côtés, cuire au four à 375 °F pendant 30 à 40 minutes ou jusqu’à une température interne de 160 à 165 °F (70 à 74 °C).

coq porc

 

Servir avec une purée de pommes de terre ou purée de légumes-racines que vous aurez sous la main.  Puisque nous ne sommes pas « type sauce » nous avons pu redécouvrir les arômes et le goût du bacon canadien! Tendance, n’est-ce pas! Comme le confirme le journal La presse:  « Un homme et son bacon! » et je dirais même plus: « Un péché mignon pour les femmes et les enfants #Bacon »

%d blogueurs aiment cette page :