Les Filles Fattoush Livre de cuisine syrienne et essentiels

Le livre de cuisine syrienne. Les Filles Fattoush sous le signe du partage

Quel bonheur de savoir que la co-fondatrice Les Filles Fattoush, Adelle Tarzibachi, a réalisé un magnifique livre de cuisine syrienne! Il faut savoir que j’ai eu le privilège de connaître l’histoire de ces femmes syriennes dès le lancement du service traiteur Les Filles Fattoush en 2017. Cette rencontre a été marquante sur plusieurs points, à la fois la découverte de nouvelles saveurs et des plats conviaux sous le signe du partage. Les Filles Fattoush, c’est aussi un projet à vocation sociale hors du commun.

Adelle Tarzibachi nous donne accès à travers ce livre à une parcelle de son pays tant aimé en partageant avec nous des plats invitant au partage. Soulignons les photos de Maude Chauvin qui a capté l’essence du livre avec de magnifiques portraits de ces femmes exceptionnelles.

Découvrir les saveurs uniques du Moyen-Orient

Le livre « Les Filles Fattoush, la cuisine syrienne, une cuisine de cœur » dévoile le secret de 80 recettes transmises de mère en fille. On retrouve à la fois des recettes simples, familiales et aussi des plats festifs pour recevoir.  Cette cuisine ancestrale est faite avec plusieurs épices colorées, herbes aromatiques, beaucoup d’amour et de patience.

Dans la cuisine syrienne, tous les plats se retrouvent au milieu de la table.  Il n’y a pas de portion individuelle mais plutôt des plats qui circulent et qu’on partage.  Avec ce concept de placer l’entièreté de la nourriture au centre de la table, on perçoit l’essence des cultures méditerranéennes et de la culture syrienne.

Les plats les plus emblématiques de la Syrie, des mezzés aux grillades parfumées, en passant par des mets des grandes occasions et des délices sucrées sont à l’honneur. Il y a la recette de la salade fattoush évidemment, des fatayers, du lait chaud parfumé à la rose, le labneh au zaatar ou à la menthe comme idées de déjeuner. Les feuilles de vigne farcies, les différents hommos et mouhammarra font partie des mezzés.

Plats mezzés

Source: courtoisie Média

Comme plats principaux on retrouve le boeuf shawarma, le poulet shish-taouk, les galettes de bœuf à la menthe, une soupe de lentilles corail ou un boulgour végétarien. Il y aquelques desserts, des baklawas ou Basbousé, un gâteau de semoule par exemple.

Enfin les suggestions de menu complet pour différentes occasions, allant du brunch, une formule mezzé, un repas familial ou un banquet sont très utiles pour explorer la cuisine syrienne.

Une cuisine millénaire et ancestrale

Les mets de la cuisine syrienne sont issus du partage entre différentes cultures. Alep était une ville où passait la route de la soie, qui permet de faire le lien entre l’Europe et l’Asie. Les influences sont à la fois issues des cultures ottomanes, arméniennes et méditerranéennes.

La Syrie n’a pas toujours été associée à la guerre et à des drames humains. Il fut un temps où cette terre située à la croisée de l’Asie, du Proche-Orient et du bassin méditerranéen a été la capitale du grand empire omeyyade, qui s’étendait de l’Espagne à l’Asie centrale. Elle a aussi été au fil des siècles occupée, entre autres, par les Phéniciens, les Hébreux, les Babyloniens, les Perses, les Grecs, les Arméniens, les Romains, les Byzantins, les Turcs ottomans et les Français. De ce brassage culturel singulier, la Syrie a hérité une cuisine, métissée et incroyablement savoureuse.

Au-delà du simple livre de recettes

Ce qui rend ce livre unique est la série de portraits émouvants racontant l’histoire de ces femmes ayant quitté leur pays. Alors que la guerre dévastait la Syrie, le Canada est devenu terre d’accueil et elles ont participé au projet Les Filles Fattoush, fondé il y a cinq ans par Josette Gauthier, Adelle Tarzibachi et Geneviève Comeau. Afin de répondre concrètement à la crise des réfugiés syriens, l’initiative de cette entreprise sociale est née de la volonté d’accompagnement et surtout d’émancipation féminine. 

Adelle

Source: courtoisie Média

Arrivée au Québec il y a presque 20 ans, l’auteure du livre Adelle Tarzibachi s’est lancée au départ dans l’importation de produits artisanaux syriens, puis elle a cofondé l’entreprise d’économie sociale Les Filles Fattoush. La cuisine des Filles fattoush s’inscrit dans la continuité de traditions parfois très anciennes qui évoquent de nombreux souvenirs pour celles qui les préparent. Pour beaucoup, ces femmes ont dû quitter leur pays à regret. Avec une volonté forte de changer les perspectives sur la Syrie, Adelle vent mettre de l’avant la richesse culturelle de la Syrie.

Al akel a add el mhabé

On dit cela à nos invités, quand on les recoit à la maison. ça veut dire: « Mange autant que tu m’aimes. »

Adelle Tarzibach

Ce livre est la célébration d’une communauté forte et résiliente motivée à s’intégrer au Québec, apprendre à parler français. Ces femmes ont malgré tout le coeur à la fête et le désir de faire subsister jusqu’à nous leurs plus douces traditions.

Les Filles Fattoush, un projet de coeur à vocation sociale

Les Filles Fattoush véhiculent des valeurs très importantes permettant à ces femmes syriennes de développer leur autonomie. Une trentaine de femmes ont pu être accompagnées dans la reconstruction de leur cercle social et de leur estime personnelle. Avec une réelle opportunité d’emploi, les femmes syriennes cuisinent des plats traditionnels de leur pays natal avec le service de traiteur. Cette initiative leur donne accès à un travail rénuméré; un premier pas vers l’autonomie et l’indépendance financière pour mieux vivre dans la société actuelle.

Les filles fattoush Toutes les femmes

Source: courtoisie Média

C’est une façon de tisser des liens solides entre elles et de redonner à la communauté qui les a accueillies. Par le biais des nombreuses rencontres et discussions qu’il engendre, cet environnement de travail constitue une occasion idéale pour toutes ces femmes de faire valoir leurs intérêts et compétences en dehors de la cuisine.

La cuisine « Les Filles Fattoush » est devenue un lieu pour partager leur vécu, améliorer leur français et faciliter leur intégration dans un pays tellement différent de la Syrie.  Ces femmes syriennes se sont relayées dans sa cuisine, accédant à une forme de joie retrouvée dans cet espace où il fait bon se rassembler.

Le coffret des indispensables de la cuisine syrienne

Le côté pratique du livre permet d’avoir un lexique des épices typiques de cette cuisine colorée et aromatique. Si vous me connaissez, vous avez sûrement remarqué mon amour et mon respect pour la cuisine du Moyen-Orient. Depuis ma première rencontre avec Les Filles Fattoush, j’ai garni mon garde-manger des essentiels de la cuisine syrienne, avec la mélasse de grenade, l’ingrédient magique de la salade fattoush, le Sumac et le Zaatar.

Les filles fattoush

Les herbes aromatiques et leur mélanges d’épices dans les pots avec leur joli image de marque sont d’une qualité exceptionnelle. Préparer des plats avec ces produits a réellement changer mon répertoire de recettes. Les filles fattoush vendent leurs propres épices et des produits de la cuisine moyen-orientale en ligne.

Kiosque Marché Jean Talon Les filles Fattoush

On peut retrouver les produits Les Filles Fattoush à leur kiosque du marché Jean Talon, dans plusieurs points de vente, via le réseau Les Fermes Lufa et même chez Simons!

Ainsi je vous recommande d’adopter ces produits pour profiter pleinement du livre. C’est une occasion de faire un cadeau extraordinaire, en offrant le livre accompagné d’une gamme de produits fins Les Filles Fattoush. Ça fait partie de ma liste de cadeaux gourmands pour explorer le monde des saveurs.

Il y a d’ailleurs de très beaux coffrets cadeaux sur la thématique du brunch, des mezzés syriens, les grillades, l’heure du thé, incluant leur livre de recette ainsi que des ingrédients plus difficiles à trouver sur leur site web en ligne.

D’où vient le nom «Les Filles Fattoush»?

Pour donner une image positive de la communauté syrienne, Adelle Tarzibachi a choisi le nom d’un plat emblématique, la salade fattoush qui évoque la couleur. Le livre de recettes des Filles fattoush se veut être un ouvrage de référence sur l’univers de la nourriture syrienne, un livre unique au Québec.

Envie d’explorer quelques recettes avec les produits Les filles fattoush

Je vous suggère de réaliser ces quelques recettes issues de mon répertoire.

Poitrine de dindon shawarma avec salade de carottes aux pistaches et miel
Le style Shawarma est facile à réaliser avec une poitrine de dindon grillée sur le BBQ accompagnée d'une rafraichissante salade de carottes.
Découvrez cette recette
Sharwama dindon
Salade Fattouche, façon les Filles Fattoush
Voici une recette inspiré de Fuad Alnirabie, chef-propriétaire du restaurant Damas.
Découvrez cette recette
Une salde moyent-oriental

Remerciement

Connaissant mon admiration pour cette petite entreprise sociales, mon amie Marie du blogue La P’tite Madame m’a offert le livre Les Filles Fattoush. La cuisine syrienne, une cuisine de cœur. Un grand merci à toi Marie!

Merci à Marie Létourneau pour m’avoir fait connaître ce groupe de femmes extraordinaires. Merci à Rosemonde pour les informations et photos médias. Un gand merci à Adelle d’avoir présenté son équipe et son héritage culinaire avec ce livre. Les Filles Fattoush. La cuisine syrienne, une cuisine de coeur.